2,2 milliards de chrétiens dans le monde: une responsabilité

Chiffres du paysage religieux mondial

| 1735 clics

Anne Kurian

ROME, mercredi 19 décembre 2012 (Zenit.org) – Les chrétiens sont le premier groupe religieux dans le monde, avec 2,2 milliards de personnes: une responsabilité à la mesure de cette statistique, au moment même où Benoît XVI rappelle, dans sa catéchèse de ce mercredi, l'humilité de la crèche où « la gloire de Dieu » se manifeste « dans la pauvreté d’un Enfant sans défense ».

Un rapport sur la taille et la répartition des principaux groupes mondiaux religieuses en 2010 a été publié hier, 18 décembre 2012, par une organisation des Etats-Unis, le Pew Forum, dans le cadre de son projet « Pew-Templeton Global Futures », qui analyse les évolutions religieuses et leur impact sur les sociétés à travers le monde.

Panorama des religions du monde

L'étude démographique explore les chiffres, la répartition géographique et l'âge médian de huit grands groupes religieux - y compris ceux qui ne s’identifient à aucune religion - couvrant 100% de la population mondiale estimée en 2010.

A noter cependant que les chiffres ne mesurent pas le degré de pratique ni la profondeur de foi des membres de ces groupes religieux.

L'étude est basée sur une analyse de plus de 230 pays, avec des données provenant de plus de 2.500 recensements nationaux, enquêtes à grande échelle et registres officiels de population, qui ont été collectées, évaluées et standardisées par les démographes du Pew Forum.

Dans le monde, constate l’étude, plus de huit personnes sur ​​dix s'identifient à un groupe religieux, c’est-à-dire quelque 5,8 milliards d’adultes et enfants, représentant 84% des 6,9 ​​milliards de la population du monde en 2010.

Les chrétiens sont en première position, avec 2,2 milliards, soit environ une personne sur trois (32%) à travers le monde. Viennent ensuite 1,6 milliard de musulmans (23%), 1 milliard d’hindous (15%), près de 500 millions de bouddhistes (7%) et 14 millions de Juifs (0,2%). Plus de 400 millions de personnes (6%) pratiquent diverses religions folkloriques ou traditionnelles et 58 millions de personnes (moins de 1%) appartiennent à d'autres religions (jaïnisme, shintoïsme, taoïsme, zoroastrisme, etc).

Enfin, près d'une personne sur six (1,1 milliards, soit 16%) n'a aucune affiliation religieuse. Les membres de cette catégorie ne se réduisent pourtant pas aux athées et aux agnostiques, ils possèdent parfois certaines croyances spirituelles.

Caractéristiques des chrétiens

L’étude indique que la moitié des chrétiens sont catholiques (50%), tandis que 37% appartiennent à la tradition protestante – incluant les anglicans et des églises indépendantes – et 12% à la Communion orthodoxe. Le dernier 1% sont les personnes d'autres traditions qui se considèrent comme des chrétiens (scientistes chrétiens, mormons, témoins de Jéhovah…).

L’étude fait observer non sans paradoxe que le christianisme, géographiquement très répandu, c’est éloigné de ses origines historiques : en effet, la grande majorité des chrétiens (99%) vivent hors du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, pourtant point de départ du christianisme.

La plus grande partie de la population mondiale chrétienne se situe en Europe (26%), suivie de près par l'Amérique latine et les Caraïbes (24%) et l'Afrique subsaharienne (24%). Un nombre important de chrétiens vivent également en Asie et dans le Pacifique (13%) et en Amérique du Nord (12%).

Dans l'ensemble, les chrétiens sont plus âgés (âge médian de 30 ans) que la population mondiale dans son ensemble (28 ans). Parmi les six régions analysées dans cette étude, les chrétiens sont plus jeunes en Afrique sub-saharienne (âge médian de 19 ans), suivie par l'Amérique latine et les Caraïbes (27), l’Asie et le Pacifique (28), le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (29) et l'Amérique du Nord (39). L'Europe a la population chrétienne la plus âgée (42).

Un nombre à peu près égal de chrétiens vivent en Europe (26%), en Amérique latine et dans les Caraïbes (24%) et en Afrique subsaharienne (24%).

Le Pew Forum prévient cependant que « certains pays ont récemment procédé à un recensement national ou sont en train de le faire. Par conséquent, de nouvelles données sont susceptibles d'apparaître au cours des prochaines années ».