3ème phase de discussion entre catholiques et anglicans

Rencontre à Bose en Italie

| 1687 clics

ROME, Vendredi 27 mai 2011 (ZENIT.org) – Théologiens catholiques et anglicans se sont réunis à Bose (Italie) du 17 au 27 mai pour ouvrir une nouvelle page du dialogue entre les deux confessions.

Après sa première phase de discussion en 1970 et une deuxième en 1983, la Commission internationale anglicane-catholique (ARCIC), a ouvert sa troisième phase de discussion, sous la présidence conjointe de Mgr Bernard Longley, archevêque de Birmingham, en Angleterre (catholique) et l’archevêque David Moxon des diocèses de la Nouvelle Zélande (anglican). La Commission était composée de 18 membres (10 pour la partie anglicane et 8 pour la partie catholique)

L’ARCIC III, qui réunit un ample spectre d'origines culturelles et de disciplines théologiques, reflète la volonté expresse du pape Benoît XVI et de l'archevêque de Canterbury, Rowan Williams, exprimée à l'occasion de leur rencontre à Rome en novembre 2009.

Les thèmes qui y sont développés concernent « L'Église comme communion locale et universelle » et « la manière dont l'Église locale et universelle parvient à discerner l'enseignement éthique juste dans la communion ».

 Le dialogue officiel entre l'Église catholique et la Communion anglicane a été lancé par le pape Paul VI et l'archevêque de Canterbury, Michael Ramsey, en 1966. Il est aussi soutenu par la Commission internationale anglicane-catholique pour l'unité et la mission (IARCCUM), créée en 2001, « pour traduire à travers des pas concrets le degré de communion spirituelle atteint », rappelle dans son communiqué, la communauté monastique œcuménique de Bose.

La communauté, fondée et dirigée par Enzo Bianchi depuis 1965, remercie « le Conseil pontifical pour la promotion de l'Unité des chrétiens et le Département Unité, Foi et Constitution de la Communion anglicane d'avoir choisi son monastère « comme lieu propice pour leur dialogue fraternel ».