5e centenaire de la Réforme: « Du conflit à la communion »

Catholiques et luthériens publient un état des lieux du dialogue

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1615 clics

« Du conflit à la communion »: c'est le titre d'un document que catholiques et luthériens sont sur le point de publier à l'occasion du Ve centenaire de la Réforme, annonce le cardinal Koch.

Le cardinal suisse Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, a en effet confié à l’agence catholique autrichienne «  Kathpress » la prochaine parution de cette déclaration conjointe.

Il s’agira en quelque sorte d’un état des lieux du dialogue avec les obstacles, les points de convergence et les progrès enregistrés, notamment depuis la Déclaration d’Augsbourg du 31 octobre 1999.

Mais le maître mot du cardinal Koch pour le dialogue des chrétiens sur la voie de leur unité visible est : patience.

Cette publication est annoncée alors qu’une polémique a été suscité par des propos de Mgr Ludwig Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi qui envisagerait, selon « Catholic Culture », l’éventualité d’un ordinariat pour les Luthériens, sur le modèle des ordinariats pour les anglicans entrés en pleine communion avec l’Eglise catholique : une façon de leur permettre de conserver ce qui est, dans leurs traditions, compatible avec l’appartenance à l’Eglise catholique.

Pour certains luthériens, une telle éventualité est perçue comme un geste « anti-œcuménique » favorisant les défections.

Mais pourquoi des luthériens souhaiteraient-ils rejoindre l’Eglise catholique ? Radio Vatican diagnostique que « les évolutions de ces dernières décennies sur les questions d’éthique ont déclenché des divisions au sein des Eglises issues de la Réforme », ce qui a favorisé l’émergence de « minorités malheureuses ».

Le document, dans un tel contexte, est d’autant plus attendu.