60 ans de Caritas Internationalis : Faire la charité comme le Christ

Messe du card. Bertone pour les délégués réunis en Assemblée générale

| 1596 clics

ROME, Lundi 23 mai 2011 (ZENIT.org) – En célébrant le 60e anniversaire de Caritas Internationalis, le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'État, a mis en garde contre le risque de faire « abstraction de l’identité chrétienne » dans l’assistance humanitaire. Dans l’homélie de la messe qu’il a célébrée le 22 mai à Rome, le cardinal a rappelé que si l'Église devait faire la charité, elle devait « la faire comme le Christ ».

Devant les 300 délégués de la Caritas réunis à Rome pour le 60e anniversaire de sa fondation et les travaux de la 19eassemblée générale de cette même organisation, le cardinal Bertone a rappelé que « l’action caritative de l'Église, comme celle du Christ », ne pouvait « jamais se limiter à secourir les nécessités matérielles des hommes même si elles sont parfois très urgentes et ne peuvent attendre ».

« Une assistance humanitaire qui, de manière habituelle, ferait abstraction de l’identité chrétienne et adopterait un style pour ainsi dire ‘neutre’, une manière d’agir qui voudrait satisfaire tout le monde risquerait, même dans le cas où elle obtiendrait des résultats immédiats, de ne pas rendre un bon service à l’homme, un service à la hauteur de sa pleine dignité », a mis en garde le cardinal Bertone.

« De cette manière, même sans le vouloir, on finirait par induire chez les personnes que l'on aide, une mentalité matérialiste que celles-ci appliqueraient à leur tour dans leurs rapports avec les autres et pour affronter les problèmes sociaux », a-t-il poursuivi. « Pour résumer : l'Église doit non seulement faire la charité mais la faire comme le Christ ».

Le cardinal-secrétaire d'État a aussi estimé que « l’égoïsme et l’indifférence » se trouvaient « à la base de toutes les misères ». Dans le domaine politique, a-t-il ajouté, cela se manifeste « spécialement dans la corruption ».

« Le pape suit votre cheminement avec une grande attention »

Au nom du pape Benoît XVI, le cardinal Bertone a aussi remercié tous les responsables de Caritas Internationalis et des Caritas locales pour la « promotion de la charité chrétienne ». Il a fait part de la « proximité spirituelle » du pape.

« Ayant voulu consacrer sa première encyclique à l’amour chrétien et, en particulier dans la deuxième partie, à son exercice de la part de l'Église, communauté d’amour, il suit avec une grande attention votre cheminement et il vous accompagne par sa prière qu’il confie à l’intercession maternelle de la Vierge Marie ainsi qu’à celle du Bienheureux Jean-Paul II qui érigea Caritas Internationalis comme personnalité canonique publique », a-t-il affirmé.

Dans son homélie, le cardinal Bertone a enfin remercié les membres de Caritas pourl’action accomplie après les récentes catastrophes naturelles en Haïti et au Japon, et leur engagement sur des terrains en guerre comme en Côte d’Ivoire.

« Dans toutes ces situations douloureuses, cette institution ecclésiale est appelée à montrer, de manière pratique et efficace, que le monde est une seule famille, la famille des enfants de Dieu », a-t-il conclu.