72 prêtres racontent la plus belle histoire de leur vie

Interview du père Thomas Brenti, L.C.

| 2848 clics

ROME, Mardi 28 septembre 2010 (ZENIT.org) - Quelques mois après l'année sacerdotale, le père Thomas Brenti, prêtre Légionnaire du Christ formateur de séminaristes à Rome, publie aux éditions des Béatitudes un livre dans lequel 72 prêtres diocésains et religieux de 33 pays racontent la plus belle histoire de leur ministère. Le livre est précédé d'une préface du P. Jacques Philippe. Le P. Brenti a répondu aux questions de Zenit.

ZENIT : Père Thomas Brenti, comment avez-vous eu l'idée de ce livre ?

P. Thomas Brenti : À vrai dire, ce n'est pas moi qui aie eu l'idée, mais un frère séminariste, le frère Fernando. Nous étions à la moitié de l'année sacerdotale et il se demandait un jour ce qu'il avait fait pour les prêtres cette année. Il lui est alors venu l'initiative d'organiser sur internet (www.catholic.net) un concours réservé aux prêtres, où ils seraient invités à raconter la plus belle histoire de leur ministère (cf. Zenit du 10 juin 2010). Sans trop savoir pourquoi, il s'est aperçu que beaucoup de séminaristes étaient prêts à l'aider pour ce projet. Et le concours a tout de suite très bien marché puisqu'il a reçu en quelques semaines 870 témoignages des cinq continents, dans différentes langues.

Et le livre ?

En même temps, il avait eu l'idée de rassembler dans un livre les meilleures histoires. La sélection a été très difficile car la plupart des témoignages étaient vraiment très touchants. Un jury de vingt frères séminaristes a fait une première sélection et, à partir de là, nous avons choisi ceux qui étaient le plus susceptibles d'édifier les lecteurs. Nous les avons regroupés en 13 chapitres (Conversion, Miséricorde, Amour fraternel, Entrée dans la vie, Défense de la vie, Sacrement des malades, etc.), introduits à chaque fois par une réflexion sur le sacerdoce.

Pourquoi le titre «  Ils revinrent tout joyeux - 72 prêtres racontent la plus belle histoire de leur vie » ?

C'est tiré de Luc 10, 17 : « Ils revinrent tout joyeux » évoque les 72 disciples envoyés par Jésus qui, au retour de la mission, racontent ce qu'ils ont vécu de beau.

Quels ont été les critères de sélection des témoignages ?

Outre quelques critères éliminatoires et la qualité du témoignage, un objectif était de montrer un visage universel du sacerdoce : des prêtres de différentes cultures, personnalités, âges... et c'est toujours Jésus qui agit merveilleusement à travers eux ! C'est pourquoi les 72 histoires viennent de prêtres de 33 pays différents ; 58 sont diocésains et 14 sont religieux.

Aviez-vous une intention particulière pour la publication de ce livre ?

Oui, une intention surtout vocationnelle. J'avais à cœur qu'il soit un petit grain de sable pour alimenter l'espérance en l'action du Seigneur par ses prêtres et contribuer à l'apostolat vocationnel un peu partout. Il s'agissait de s'émerveiller de la beauté du sacerdoce. Les destinataires sont donc autant les prêtres et les jeunes qui se posent la question de la vocation que tous ceux qui prient pour les vocations et qui, de près ou de loin, aident les vocations. C'est pourquoi le livre se termine par un « bonus » dans lequel 12 prêtres racontent comment ils ont reçu et répondu à leur vocation.

Pouvez-vous nous raconter un témoignage qui vous a particulièrement touché ?

Oui. Il y a ce témoignage d'une dame qui, il y a cinq ans, vient voir un vieux prêtre à la sortie d'une ordination sacerdotale. Elle lui raconte que, vingt-cinq ans plus tôt, elle était sur le point d'avorter quand elle l'a entendu dire dans une homélie qu'il ne fallait pas avorter et que l'on ne savait jamais ce que pouvait devenir l'enfant à naître. Son enfant était un des prêtres qui venaient d'être ordonnés !

« Ils revinrent tout joyeux - 72 prêtres racontent la plus belle histoire de leur vie » est disponible en librairie (présent dans les librairies religieuses, à commander dans les autres) et sur le site internet des Éditions des Béatitudes.

Propos recueillis par Gisèle Plantec