A Bethléem, Benoît XVI prie pour les enfants du monde qui souffrent

Visite au ‘Caritas Baby Hospital’

| 1979 clics

ROME, Mercredi 13 mai 2009 (ZENIT.org) - Lors de sa visite au ‘Caritas Baby Hospital', un hôpital pédiatrique fondé par un prêtre suisse, Benoît XVI a prié pour les « enfants du monde qui souffrent ». « Qu'ils obtiennent la santé du corps, la force de l'esprit et la paix de l'âme ! », a-t-il souhaité.

En début d'après-midi, le 13 mai, après avoir prié en privé dans la grotte de la Nativité, à Bethléem, le pape s'est rendu dans cette institution soutenue par l'Association suisse Kinderhilfe Bethlehem.

A l'occasion de la fête de Notre-Dame de Fatima, le pape a invoqué Marie pour que « l'amour triomphe de la haine, la solidarité de la division, et la paix de toute forme de violence ! »

« Nous demandons à votre Fils Jésus de bénir ces enfants et tous les enfants du monde qui souffrent », a ajouté le pape. « Qu'ils obtiennent la santé du corps, la force de l'esprit et la paix de l'âme ! »

Benoît XVI a aussi salué les « précieux services » offerts « depuis plus de 50 ans aux enfants de la région de Bethléem et de toute la Palestine » par les « administrateurs, médecins, infirmières et par le personnel du ‘Caritas Baby Hospital'.

Pour Benoît XVI, cette institution est « une oasis tranquille pour les plus vulnérables », « un phare d'espérance » qui prouve que « l'amour peut prévaloir sur la haine et la paix sur la violence ».

« A ces jeunes patients et aux membres de leurs familles qui bénéficient de vos soins, je souhaite simplement dire : ‘Le Pape est avec vous !' », a ajouté le pape. « Aujourd'hui, il est en personne avec vous, mais il accompagne chacun de vous spirituellement, et chaque jour, dans ses pensées et dans ses prières, demandant au Très-Haut de veiller sur vous dans sa tendresse ».

Le ‘Caritas Baby Hospital' a été fondé par le prêtre suisse Ernst Schnydrig, « convaincu que les enfants innocents méritaient un abri sûr qui les protège de tout ce qui peut les blesser en des temps et en des lieux de conflit ». Il s'agit du seul hôpital pédiatrique en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, où sont soignés près de 34 000 enfants chaque année. Plus de 100 000 enfants de moins de 4 ans vivent dans la région de Bethléem et Hébron.

Marine Soreau