A Cana, Jésus se révèle « comme l'Epoux messianique »

Benoît XVI commente langélus du dimanche 20 janvier

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1153 clics

A Cana, Jésus se révèle « comme l’Epoux messianique », a fait observer Benoît en commentant, à l’angélus, l’Evangile de ce dimanche : le récit des Noces de Cana.

« Par ce « signe », a dit Benoît XVI, Jésus se révèle comme l’Epoux messianique, venu établir avec son peuple l’Alliance nouvelle et éternelle, selon les paroles des prophètes : « C'est la joie de l'époux au sujet de l'épouse que ton Dieu éprouvera à ton sujet » (Is 62,5). »

Le pape a expliqué cette dimension sponsale de l’Alliance : « Et le vin est le symbole de cette joie de l’amour; mais c’est aussi une allusion au sang que Jésus versera à la fin, pour sceller son pacte nuptial avec l’humanité ».

« L’Eglise est l’épouse du Christ, qui la rend sainte et belle par sa grâce. Cependant, cette épouse, formée d’êtres humains, a toujours besoin de purification », a ajouté le pape en soulignant que l’une des fautes les plus graves est la faute contre l’unité.