A l’école de saint Augustin, ne pas avoir peur de la vérité

Catéchèse du mercredi

| 2117 clics

ROME, Mercredi 25 août 2010 (ZENIT.org) - Benoît XVI invite à ne pas avoir peur de la vérité. Il invite à choisir des saints comme « compagnons de voyage ».

Le pape a reçu les visiteurs dans la cour du palais de Castel Gandolfo, avant d'adresser quelques paroles depuis le balcon extérieur à ceux qui n'avaient pas pu entrer dans la cour intérieure.

« Que les saints qui vous sont les plus familiers, comme ceux dont vous portez le nom, soient pour vous des guides pour aimer toujours plus le Seigneur et des aides dans votre croissance humaine et spirituelle ! », a dit le pape en français.

En italien, le pape a exhorté ceux qui traversent « un moment de difficulté sur leur chemin de foi », ceux qui « participent peu à la vie de l'Eglise », et ceux qui « vivent ‘comme si Dieu n'existait pas' à ne pas avoir peur de la vérité, à ne jamais interrompre leur route vers elle, à ne jamais cesser de rechercher une vérité profonde sur eux-mêmes, sur les choses grâce à l'œil intérieur du cœur ».

Le pape affirme que cette recherche ne sera pas vaine : « Dieu ne manquera pas de donner sa lumière pour faire voir et sa chaleur pour faire sentir aux cœurs qu'il nous aime et qu'il désire être aimé ».

Sue ce chemin, le pape encourage les chrétiens à choisir un saint qui leur soit « familier » non seulement pour sentir sa « proximité par la prière » mais aussi pour « l'imiter ». Et pour cela, le pape invite à connaître les saints, à lire leurs vies et leurs écrits.

« Soyez sûrs, a insisté le pape, qu'il deviendront de bons guides pour aimer le Seigneur encore plus et des aides valides pour votre croissance humaine et chrétienne ».

Le pape a confié à ses visiteurs le nom des saints qui l'aident à vivre sa vie de foi : saint Joseph et saint Benoît, ses saints patrons, mais aussi saint Augustin dont il a dit : « J'ai eu le grand don de le connaître, pour ainsi dire, de près, grâce à l'étude et à la prière et il est devenu un bon 'compagnon de voyage' dans ma vie et dans mon ministère ».

Le pape a souligné qu'un aspect important de l'expérience spirituelle de saint Augustin a été sa recherche de la vérité » (cf. ci-dessous pour le texte intégral).

Benoît XVI a en effet consacré sa thèse de doctorat de juillet 1953 à saint Augustin, avec un essai intitulé : « Le Peuple et la maison de Dieu dans la doctrine ecclésiale de saint Augustin ».

En 2007, deux ans après son élection, Benoît XVI a tenu à se rendre à Pavie, dans le Nord de l'Italie, pour aller se recueillir sur la tombe de saint Augustin (cf. Zenit des 21 et 22 avril 2007).

Anita S. Bourdin