A l'école de saint Gaétan, pour une culture de la rencontre

Message aux travailleurs argentins

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 589 clics

Le pape François invite à "apprendre à rencontrer, apprendre à édifier une culture de la rencontre".

Le pape a adressé un message vidéo aux travailleurs argentins à l'occasion de la fête de leur saint patron, Gaétan de Thienne, "san Cayetano" auquel on vient demander "pain et travail" ("pan y trabajo") ou bien où l'on vient le remercier pour la pain et le travail obtenus. Le curé, le père Jorge Torres Carbonell, avait annoncé le message du pape que les pèlerins ont écouté à 11 h du soir.

Une culture de la rencontre

Il avertit: "Ne vas pas à la rencontre de l’autre pour le convaincre de devenir catholique, non, non, vas le rencontrer parce qu’il est ton frère ! (…) Si tu vas l’aider, Jésus et l’Esprit Saint feront le reste." 

"Je suis un peu loin de vous et ne peux partager avec vous un moment aussi beau", constate le pape qui les invite à avoir le souci des plus pauvres, ce qui est le thème du pèlerinage: "Avec Jésus et san Cayetano, allons à la rencontre des plus nécessiteux".

"La chose importante est bien de ne pas les regarder de loin, mais bien d’aller à leur rencontre, à l’image de Jésus qui allait trouver les plus pauvres", souligne le pape François.

Des milliers de pèlerins

Il y a quelques semaines, à propos de la confession, le pape invitait à cet examen de conscience: Tu as donné l'aumône? Tu as regardé dans les yeux celui à qui tu donnais? Tu lui a toucha la main? Le pape reprend ce thème qui lui est cher: "Si tu ne l’as pas touché, alors tu ne l’as pas rencontré".

Le sanctuaire de san Cayetano se trouve dans une banlieue de Buenos Aires: des milliers de pèlerins viennent prier devant la statuette du saint, faisant entre 5h et 14h de file pour s'approcher. Ils sont assistés de plus de mille bénévoles,  200 prêtres et 800 scouts.

La messe y est célébrée toutes les heures, les prêtres viennent confesser et bénir les objets de dévotion. Le cardinal Jorge Mario Bergoglio venait lui aussi célébrer la messe, rencontrer les pèlerins, bénir les enfants. 

La vocation de saint Gaétan

Saint Gaétan (1480-1547) est un saint italien originaire d'une famille noble du Nord de la péninsule (Vicence) et mort dans le Sud (Naples). Après avoir distribué ses biens aux pauvres, il a passé sa vie au service des malades incurables et des plus nécessiteux. Avec Gian Pietro Carafa - futur pape Paul IV -, il a fondé un institut de prêtres ayant la même vocation, les Théatins. 

Le martyrologe romain dit de lui qu'il "se consacra aux œuvres de charité, en particulier aux souffrants de maladie incurable, encouragea des associations pour la formation chrétienne des laïcs et, pour la réforme de l’Église, fonda une société de clercs réguliers, en engageant ses disciples à vivre à la manière des premiers Apôtres".

Il a été canonisé en 1671 par Clément X, après de très nombreux témoignages de guérisons, et notamment de personnes ayant obtenu "du pain et du travail" après l'avoir invoqué. Son culte a été apporté en Argentine par les immigrés italiens. 

Après la crise économique de 1929, il est devenu le patron « du pain et du travail » et il est encore aujourd’hui le saint le plus vénéré des travailleurs argentins.