A la délégation du Phanar : Que notre comunion devienne pleine unité

La fête des saints Pierre et Paul et le rendez-vous du 27 octobre

| 1199 clics

ROME, Mardi 28 juin 2011 (ZENIT.org) – « Que notre communion devienne pleine unité », c’est en substance le voeu exprimé par Benoît XVI qui a reçu ce matin au Vatican la délégation du patriarcat oecuménique de Constantinople à l’occasion de la fête des saints patrons de Rome, Pierre et Paul, le 29 juin. Il évoque aussi le rendez-vous du 27 octobre prochain (cf. Ci-dessous, Documents, pour le texte intégral en français).

Chaque année aussi le patriarche Batholomée I reçoit au Phanar une délégation envoyée par Benoît XVI pour la fête du saint patron de l’Eglise de Constantinople, l’apôtre André, frère de Pierre, le 30 novembre.

« La profonde proximité spirituelle que nous expérimentons chaque fois que nous nous rencontrons est pour moi un motif de grande joie et de gratitude envers Dieu. En même temps, cependant, la communion non complète qui nous unit déjà doit croître jusqu’à atteindre la pleine unité visible », a déclaré le pape.

Le dialogue avance et doit continuer d’avancer, a constaté Benoît XVI : « Nous sommes appelés à continuer ensemble dans la charité ce cheminement, invoquant de l’Esprit Saint lumière et inspiration, dans la certitude qu’il veut nous conduire au plein accomplissement de la volonté du Christ : que tous soient un (Jn 17,21). Je suis particulièrement reconnaissant à tous les membres de la Commission mixte et en particulier aux co-Présidents, Son Éminence le Métropolite de Pergame Ioannis et Son Éminence le Cardinal Kurt Koch, pour leur inlassable dévouement, leur patience et leur compétence. »

Le pape a rappelé combien ce témoignage commun est urgent dans le monde actuel : « Dans un contexte historique de violence, d’indifférence et d’égoïsme, beaucoup d’hommes et de femmes de notre temps se sentent égarés. C’est justement par le témoignage commun de la vérité de l’Évangile que nous pourrons aider l’homme de notre temps à retrouver le chemin qui le conduit à la vérité. La recherche de la vérité, en effet, est toujours aussi recherche de la justice et de la paix, et c’est avec grande joie que je constate l’important engagement avec lequel Sa Sainteté Bartolomaios se dépense pour ces sujets ».

C’est aussi dans ce contexte que le pape évoque son invitation à Assise pour le 27 octobre prochain – aux responsables chrétiens, des autres religions, mais aussi des personnalités du monde de la culture et de la science - , sur les pas de Jean-Paul II pour « une Journée de réflexion, de dialogue et de prière pour la paix et la justice dans le monde, qui aura comme thème : « Pèlerins dans la vérité, pèlerins dans la paix ». Cette marche commune dans les rues de la ville de saint François sera le signe de la volonté de continuer à parcourir le chemin du dialogue et de la fraternité ».

Anita S. Bourdin