Académie des Sciences sociales: La globalisation en question

Elaborer des stratégies pour donner corps au Bien commun universel

| 595 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 24 avril 2001 (ZENIT.org) - Elaborer des stratégies pour donner corps au Bien commun universel, tel est l´un des l´objectifs de l´assemblée plénière de l´Académie pontificale des Sciences sociales qui tiendra sa 7e session annuelle au Vatican, à partir de demain, 25 avril et jusqu´à samedi 28. Son but est de réfléchir aux implications de la globalisation.



La plupart des 33 académiciens y participeront, indique un communiqué de l´Académie. Une audience papale est prévue le vendredi 27. Le Conseil pontifical Justice et Paix a déjà planché, en février dernier sur ce thème de la globalisation de l´économie.

Cette année, l´assemblée mettra l´accent sur "les stratégies qui peuvent être élaborées en vue de donner corps au Bien commun universel qui sous-tend l´action de l´Eglise dans le système mondial contemporain". L´assemblée prendra en compte les enseignements de Jean-Paul II depuis dix ans et en particulier au cours du Grand Jubilé.

"Consciente de l´importance croissante de la globalisation et de ses effets dans la vie des citoyens de la planète, l´Académie a décidé, en 1999, que ce thème serait inclus dans son programme de travail, explique le communiqué. Il fut proposé que, dans un premier temps, un séminaire constitué d´un groupe restreint d´experts et d´académiciens dégage les pistes de réflexion pour la tenue d´une assemblée générale subséquente. Ce séminaire eut lieu au Vatican, en février 2000. Les actes en sont publiés, et, à côté des exposés présentés, ils font état des propositions qui, formulées pour la session plénière qui va commencer, en inspirent le programme mis au point sous la direction du Professeur Sabourin de l´Université de Montréal". Le séminaire a en particulier mis l´accent sur "les dimensions humaines et éthiques de la mondialisation".