ACAT/FIACAT: 20 années de lutte contre la torture

La voix des chrétiens

| 584 clics

ROME, Jeudi 21 juin 2007 (ZENIT.org) – L’ACAT et la FIACAT fêtent, avec les Nations unies, 20 années de lutte contre la torture (26 juin 1987 – 26 juin 2007).



Un communiqué de la FIACAT rappelle que la Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants aura vingt ans le 26 juin prochain : 143 Etats l’ont aujourd’hui ratifiée.

Et cela fera dix ans que l’Assemblée Générale des Nations unies a décrété cette date Journée internationale de soutien aux victimes de la torture.

Pendant ces vingt années, les Etats se sont engagés à ne plus torturer. Des mécanismes de prévention ont été mis en place tant au plan régional qu’international. Pourtant, la pratique de la torture reste un fléau encore trop répandu L’interdit absolu de la torture, qu'il repose sur un fondement moral ou juridique, est aujourd’hui ouvertement remis en cause au nom de la lutte contre le terrorisme.

Plus que jamais, la Fédération internationale de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (FIACAT), dont cette année marque également le 20ème anniversaire, doit être « la voix d'un engagement fort des chrétiennes et des chrétiens afin de défendre cet interdit ».

Rien ni personne ne peut justifier la torture. La dignité humaine est inviolable et indivisible, elle ne peut être soumise à aucune contingence, ni à aucune compromission. Elle est universelle.

La FIACAT appelle donc les Eglises chrétiennes du monde entier à se prononcer publiquement et résolument en faveur du rejet total et inconditionnel de la torture. Il est urgent que les chrétiennes et les chrétiens refusent tout discours légitimant le recours à la torture.

Douze ACAT proposent, pour la deuxième année consécutive, aux chrétiennes et chrétiens de toutes confessions de s'engager à prier pour les victimes de la torture, durant la nuit du 23 au 24 juin 2007.