Accord entre le Saint-Siège et la République du Cameroun

Pour le bien-être moral, spirituel et matériel de la personne humaine

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 578 clics

Le Saint-Siège et la République du Cameroun signent un Accord sur le statut juridique de l’Église catholique au Cameroun : « pour le bien-être moral, spirituel et matériel de la personne humaine et pour la promotion du bien commun ».

L’Accord a été signé hier, 13 janvier 2014, par le nonce apostolique au Cameroun, Mgr Piero Pioppo et M. Pierre Moukoko Mbonjo, ministre des Affaires extérieures du Cameroun, au siège du Ministère des Affaires étrangères, à Yaoundé. 

Cet Accord de 9 articles, réglemente les relations entre l’Église et l’État qui, dans le respect de l’indépendance et de l’autonomie de chacun, s’engagent à travailler ensemble pour le bien-être moral, spirituel et matériel de la personne humaine et pour la promotion du bien commun.

Les catholiques représentent 24% de la population du Cameroun, à majorité chrétienne (57%). Selon l'Aide à l'Eglise en détresse, la coexistence entre chrétiens et musulmans (20%) se vit globalement de manière pacifique.

Lors de la signature, l'Église catholique était aussi représentée par le cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala et président de la Conférence épiscopale, Mgr Antoine Ntalou, archevêque de Garoua, Mgr Cornelius Fontem Esua, archevêque de Bamenda, Mgr Joseph Atanga S.J., archevêque de Bertoua, Mgr Jean Mbarga, évêque de Ebolowa et administrateur apostolique de Yaoundé, et le P. Ervin Lengyel, secrétaire de la nonciature apostolique au Cameroun.

Du côté de la République du Cameroun étaient présents M. René Emmanuel Sadi, ministre d’État, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, M. Joseph Dion Ngute, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la collaboration avec le Commonwealth, M. Adoum Gargoum, ministre délégué auprès du ministre des Affaires extérieures, chargé de la collaboration avec le monde islamique, M. Félix Mbayu, secrétaire général du Ministère des affaires étrangères et M. Antoine Zanga, ambassadeur de la République du Cameroun auprès du Saint-Siège.

Avec une traduction d'Hélène Ginabat