Afghanistan: La Caritas internationale demande de suspendre les bombardements

Elle veut mettre en place l´aide humanitaire avant l´hiver

| 1168 clics

ROME, lundi 29 octobre 2001 (ZENIT.org) – La Caritas internationale a demandé que les bombardements soient interrompus en Afghanistan pour que l´on puisse venir en aide à la population civile avant l´hiver.



Le p. Gregory Rice, coordinateur du plan d´aide aux réfugiés, a demandé de "suspendre les bombardements car, dit-il, ceux-ci ne servent à rien, sinon à augmenter les souffrances".

En dépit des différents appels, le Département d´Etat américain a annoncé que la guerre se poursuivrait dans les mois à venir, ce qui devrait rendre difficile la création de "couloirs humanitaires" nécessaires à l´acheminement des aides à la population.

Avec l´arrivée de l´hiver, du gel et de la neige, (la température descend jusqu´à moins vingt degrés Celsius), de nombreuses routes seront bloquées.

Le plan de la Caritas prévoit des investissements de plus de 11 millions de dollars. Silvio Tessari, qui représente la Caritas italienne au Pakistan, affirme que "un million de personnes tentent de fuir l´Afghanistan et qu´il y a plus de deux millions de personnes déplacées à l´intérieur du pays. Le Pakistan accueille plus de deux millions de réfugiés".

Le plan d´aide de la Caritas prévoit l´installation de camps dans les régions de Peshawar, Quetta, Shamshatoo, Akora Khatat et Jazolai avec du matériel sanitaire, des couvertures, de la nourriture et des médicaments. Des émissions radio avec la diffusion de messages de paix et de tolérance sont également prévues au Beloutchistan et au sud de l´Afghanistan, ainsi que la scolarisation de 176.000 enfants et la distribution d´outils agricoles pour les Afghans restés dans le pays.