Afrique du Nord : Préoccupation du pape devant la situation des réfugiés

Benoît XVI reçoit la directrice du Programme alimentaire mondial

| 1478 clics

ROME, Mercredi 2 mars 2011 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a exprimé sa préoccupation devant la situation des réfugiés en Afrique du Nord, dans son entretien avec la directrice du Programme alimentaire mondial (PAM), Mme Josette Sheeran, qu'il a reçue en audience privée ce mercredi matin au Vatican : il faut « prévenir un désastre humanitaire encore plus grand  ». Elle salue la contribution du pape et des organisations catholiques.

Le Saint-Siège publie à ce propos un communiqué du PAM, organisme de l'ONU qui a son siège à Rome. En 2009, Mme Sheeran avait présenté le message de carême de Benoît XVI aux côtés du président de Cor Unum, alors le cardinal Paul Josef Cordes.

Selon le communiqué, Mme Sheeran a exposé à Benoît XVI la situation de crise humanitaire qu'elle a pu constater lors de sa mission à la frontière entre la Libye et la Tunisie, où des dizaines de milliers de personnes fuient les violences.

Mme Sheeran a fait ce voyage pour fournir une assistance alimentaire aux plus vulnérables et pour aider les pays qui vivent une transition politique à renforcer leurs propres réseaux d'urgence alimentaire.

Mme Sheeran dit avoir été touchée par « l'intérêt » de Benoît XVI pour son « compte rendu ». Le pape, a-t-elle confié, « a exprimé sa préoccupation pour les personnes innocentes piégées dans cette terrible tragédie ».

« En voyant ces personnes désespérées qui franchissaient la frontière - à un rythme de 2000 à l'heure -, j'ai tout de suite compris, a ajouté Mme Sheeran, que le monde doit agir, et rapidement, pour prévenir un désastre humanitaire encore plus grand ».

« J'ai été honorée, a ajouté Mme Sheeran, de rencontrer à nouveau Sa Sainteté, et de lui communiquer nos remerciements pour le précieux soutien qu'il continue d'apporter à notre travail de nourrir les affamés du monde. Dans cette phase économique d'augmentation des prix alimentaires et du pétrole, et de changements politiques, qui touchent des millions de personnes qui souffrent déjà de la faim, l'aide de l'Eglise catholique et de ses différentes institutions ecclésiastiques est encore plus vitale pour soutenir l'action du PAM auprès des plus vulnérables ».

Mme Sheeran salue l'action des organismes catholiques en disant : « Nombreuses sont les institutions ecclésiastiques et les organisations non gouvernementales d'inspiration catholique qui collaborent de façon stable avec l'agence des Nations Unies pour l'assistance alimentaire. Il y a parmi elles : Caritas Internationalis et ses différentes agences nationales avec lesquelles le PAM a conclu des accords de partenariat dans 29 pays ; la Communauté de Sant'Egidio avec laquelle des programmes sont actifs dans les domaines de l'assistance alimentaires et de la santé ; le Catholic Relief Services (CRS) et le Service des jésuites pour les Réfugiés Catholic Relief Services (CRS). »

« Lundi, annonce Mme Sheeran, le premier vol humanitaire du PAM a décollé pour la Tunisie de la base d'intervention humanitaire d'urgence (UNHRD) de Brindisi, avec des biscuits à fort contenu énergétique destinés à des milliers de personnes fuyant la violence en Libye. En moyenne, chaque année, le PAM fournit de la nourriture à plus de 90 millions de personnes dans plus de 70 pays ».

Anita S. Bourdin