Afrique : préserver la famille, c'est préserver le développement

Assemblée des évêques d'Afrique centrale à Brazzaville

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 583 clics

« La famille, ressource de la société et Evangile pour le monde », c’est le thème de l’intervention de Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pontifical pour la famille, à Brazzaville.

Le président du Conseil pontifical pour la famille est intervenu lors de la Xe Assemblée générale de l’Association des Conférences épiscopales d’Afrique centrale (ACERAC), qui a lieu à Brazzaville du 6 au 13 juillet.

Mgr Paglia a rappelé le caractère central de la famille pour l’Eglise et pour la société en Afrique. Citant le livre d’Albert TÉVOÉDJRÈ, «Le bonheur de servir, Réflexions et repères», il a déclaré :« Pour les chrétiens laïcs, dans une Afrique ballottée par des courants divers, défendre la famille, telle qu’elle est voulue par Dieu lui-même, n’est pas seulement un acte de cohérence avec leur foi… c’est préserver les fondements mêmes de la société et de tout vrai développement. »

L’intervention et le dialogue qui a suivi ont touché les thèmes principaux de la famille aujourd’hui, posant le diagnostic d’une « culture individualiste exaspérée »,  comme à l’origine de la crise de la famille que stigmatise la situation africaine.