Aide d’urgence de l’AED aux chrétiens d’Irak

La persécution des chrétiens se poursuit

| 1184 clics

ROME, Jeudi 9 décembre 2010 (ZENIT.org) - Les familles qui fuient les persécutions à Mossoul et à Bagdad viennent de recevoir une aide d'urgence de l'Association catholique internationale Aide à l'Eglise en détresse (AED).

L'association, qui a déjà garanti 15.000 euros d'aide aux victimes du massacre du 31 octobre dernier dans l'église catholique Notre-Dame du Perpétuel Secours, à Bagdad, a décidé de débloquer 10.000 euros supplémentaires pour les chrétiens de Bagdad aujourd'hui réfugiés à Kirkouk et Sulaymānīyah.

Dans le diocèse de Zakho, dans l'extrême nord du pays, de la nourriture sera distribuée aux familles par les sœurs chaldéennes des Filles de Marie Immaculée.

L'AED fait savoir dans un communiqué qu'environ 500 familles chrétiennes - soit plus de 2.000 personnes - ont fui Bagdad et Mossoul ces dernières semaines, à la suite des différentes attaques et intimidations.

Le dernier assassinat remonte au 6 décembre, signale l'Association. Il s'agit d'un couple de chrétiens âgés dans le district de Bealdeyat, à Bagdad. Ils étaient chez eux lorsqu'ils ont été surpris par leurs agresseurs. Leur maison a ensuite été pillée, tout a été emporté.

«Les chrétiens de Bagdad et Mossoul n'ont plus de vie. Ils ont peur, même chez eux. Ils ne peuvent pas se déplacer librement. Ils doivent y penser à deux fois avant d'aller à la messe le dimanche », a déclaré l'archevêque Bashar Warda d'Erbil, après avoir remercié l'AED pour son action de soutien en faveur des chrétiens d'Irak.

« S'ils le pouvaient, les gens partiraient sans plus attendre. La seule chose qui les arrête, c'est qu'ils sont pauvres », a-t-il ajouté. «Ils devraient se battre pour trouver du travail, une école pour leurs enfants et une maison pour y vivre ».

Aider toutes ces personnes est une priorité pour l'Aide à l'Église en détresse.