Alexis II déplore des « tendances anti-chrétiennes » en Europe

Une « forme d’intolérance absurde »

| 591 clics

ROME, Mercredi 8 juin 2005 (ZENIT.org) – Le patriarche de Moscou Alexis II déplore des « tendances anti-chrétiennes » en Europe : une « forme d’intolérance absurde », souligne aujourd’hui Radio Vatican.



Le patriarche a reçu hier à Moscou le président de la Chambre italienne des députés, M. Pier Ferdinando Casini.

Le patriarche a lancé un appel pour que catholiques et orthodoxes puissent faire face ensemble aux « tendances négatives anti-chrétiennes » diffuses en Europe et pour raviver les valeurs chrétiennes de l’Europe.

Le patriarche Alexis II a dénoncé une « forme d’intolérance absurde » dans le fait que, dans l’Europe laïciste, « les chrétiens soient quasi empêchés de professer publiquement leurs propres valeurs ».

« Il est étrange que dans une société qui se veut libre, on empêche les chrétiens d’exprimer leur foi librement », a déploré le patriarche, qui a confié à M. Casini avoir suivi de près « le cas de Buttiglione persécuté pour avoir pensé autrement ».

Il disait en outre sa confiance dans la capacité de Benoît XVI à agir « contre la violence, l’égoïsme et le relativisme moral ».

Le président Casini a résumé le contenu de son entretien avec le patriarche en évoquant cette « grande peur que dans la nouvelle Europe les chrétiens soient considérés comme des citoyens de série B ».

Le patriarche Alexis II a également souligné « l’occasion manquée de la constitution européenne sans référence spécifique à l’identité chrétienne ».

Des déclarations que Radio Vatican rapproche de l’annonce, hier, du prochain voyage de Mgr Giovanni Lajolo à Moscou à l’automne prochain, à l’invitation du gouvernement russe (cf. ZF050607).