Allemagne : béatification de Maria Theresia Bonzel

Le pape salue sa "charité infatigable" envers les plus faibles

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 479 clics

Le pape salue la « charité infatigable » envers les plus faibles de Mère Maria Theresia Bonzel, béatifiée ce 10 novembre à Paderborn, en Allemagne.

Maria Theresia Bonzel (1830-1905), au siècle Regina Christine Wilhelmine Bonzel, est fondatrice des Pauvres sœurs franciscaines de l’Adoration perpétuelle d’Olpe.

« L’Eucharistie était la source où elle puisait son énergie spirituelle, pour se dévouer avec une charité infatigable aux plus faibles », a déclaré le pape, invitant à « louer le Seigneur pour son témoignage ».

D’une famille riche, Maria Theresia est entrée à 20 ans dans le Tiers-ordre franciscain, et a fondé à 33 ans un Institut religieux selon la Règle franciscaine.

« L’esprit de prière était caractéristique de la bienheureuse, comme sa charité. Sa spiritualité était caractérisée par l'abandon à la Providence, surtout dans les épreuves et les maladies. Sa dévotion eucharistique était exemplaire et souvent on la voyait à genoux dans la chapelle, en adoration », a souligné le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, lors de la cérémonie de béatification.

« La béatification de Mère Maria Theresia Bonzel est un don de la Providence... La nouvelle bienheureuse montre que la parole de Jésus a trouvé en elle un cœur capable de faire fructifier l'héroïsme de la charité et de la sainteté », a-t-il estimé.

Sa congrégation accueille encore les orphelins et les malades et est présente notamment au Brésil et aux Philippines.

Le pape François avait autorisé la Congrégation pour la cause des saints à promulguer un décret concernant l'authentification d'un "miracle" attribué à Mère Maria Theresia le 27 mars 2013, ouvrant la voie à sa béatification.