Allemagne: le diocèse de Limburg sur le bureau du pape

Le pape reçoit le président de la conférence épiscopale

Rome, (Zenit.org) Océane Le Gall | 799 clics

Le pape François a reçu en audience, le 17 octobre, au Vatican, le président de la conférence épiscopale allemande, Mgr Robert Zollitsch qui a pu « l'informer en détail de la situation de l’Eglise en Allemagne », et « des résultats des discussions soulevées lors des travaux de l’assemblée plénière d’automne des évêques du pays » qui se sont déroulés récemment à Fulda.

Mais il a aussi été question de l'évêque de Limburg, Mgr Franz-Peter Tebartz-van Elst, dont le train de vie a défrayé la chronique, au point de faire fuir des milliers de diocésains de l'Eglise, et qui se trouve lui-même à Rome pour s'expliquer.

Mgr Zollitsch, qui rend compte lui-même de son audience avec le pape, précise dans un communiqué qu’il a également pu parler de la situation du diocèse de Limburg : « Je suis content que  la commission d’examen que j’ai mise en place commence ses travaux demain. ».

Pour la durée de l’enquête, l’archevêque allemand souligne qu’il n’est pas encore en mesure de faire « des prévisions fondées » : «  toutes les parties sont à la recherche d’une solution rapide et opportune pour ramener le diocèse de Limbourg au calme et trouver une porte de sortie à cette situation difficile ».

En ce qui concerne les autres sujets abordés lors de ses « échanges fraternels » avec le pape François qui l’a  « soutenu et encouragé », Mgr Zollitsch déclare qu’il préfère ne faire aucune déclaration, en raison de leur « caractère confidentiel ».

Mgr Tebartz-van Elst, 53 ans, était évêque auxiliaire de Munster quand il a été nommé évêque de Limburg, le 28 novembre 2007.