Allemagne/«Shoah par balles» : Les travaux du P. Desbois reconnus

Soutien au travail de mémoire

| 2525 clics

ROME, Mardi 2 juin 2009 (ZENIT.org) - La République Fédérale d'Allemagne vient de reconnaître officiellement les travaux de recherche du Père Patrick Desbois sur la «Shoah par balles », rapporte le CRIF.

Dans le sillage des cardinaux Albert Decourtray et Jean-Marie Aron Lustiger, ce prêtre catholique français, mène en effet depuis cinq ans une enquête d'histoire orale pour retrouver les témoins ou les survivants de la Shoah en Ukraine et localiser ainsi des centaines de fosses communes renfermant les restes des victimes de la barbarie nazie.

Désormais, ces travaux seront soutenus financièrement par l'Allemagne réunifiée, en dépit de la crise : « Berlin ne fléchit pas dans son soutien au travail de mémoire », commente le CRIF.

Patrick Desbois est un prêtre catholique qui préside l'association Yahad - In Unum. Il est Directeur du Service National français pour les Relations avec le Judaïsme, service rattaché à la Conférence des Évêques de France.

Petit-fils d'un prisonnier français du camp de Rawa Ruska (aujourd'hui situé en Ukraine), il mène, depuis 2004, avec la structure de "Yahad - In Unum", des recherches sur les victimes juives des "Einsatzgruppen" en Europe de l'Est.

Il a reçu plusieurs distinctions dans le cadre de ces travaux, en France et aux États-Unis.

Il vient de recevoir, le 12 mai dernier, un doctorat Honoris Causa de l'université de Bar Ilan (Tel Aviv), « pour son travail humanitaire aux côtés des Juifs, ses efforts tenaces pour contrer le négationnisme et pour maintenir la mémoire des victimes de la Shoah, et son implication dans la tolérance religieuse et la coopération interconfessionnelle ».