Allemagne : visite du président Gauck au Vatican

De « bonnes relations bilatérales »

| 1289 clics

Anita Bourdin

ROME, jeudi 6 décembre 2012 (Zenit.org) – Benoît XVI a reçu ce jeudi matin, 6 décembre, au Vatican son compatriote, le président allemand Joachim Gauck, qui a souligné la vivacité du pape.

Le président a ensuite été reçu par le cardinal secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, et le sous-secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Ettore Balestrero.

Un communiqué du Saint-Siège souligne les « bonnes relations bilatérales » et indique que les entretiens ont porté sur « la vision chrétienne de la personne ainsi que sur les défis posés actuellement par les sociétés mondialisées et sécularisées ».

Il a aussi été question de la situation internationale, de la crise économique et de ses conséquences sur l’Europe, ainsi que de « la contribution que l’Eglise catholique peut offrir » à la société allemande.

Le président allemand a offert à Benoît XVI une canne pour ses « promenades à Castel Gandolfo », des biscuits typiques de l’Avent en Allemagne, et son auto-biographie.

Benoît XVI lui a offert son livre sur l’Enfance de Jésus, une médaille du pontificat et une gravure.

Lors d’une rencontre avec la presse, le président Gauck a précisé qu’il est venu rendre visite au pape  à la fois « en tant que président fédéral », « son compatriote », mais « surtout en tant que chrétien ».

Luthérien, le président est en effet un ancien pasteur: « Si deux chrétiens se rencontrent, ils parlent aussi de Dieu », a-t-il souligné en précisant : « Chacun représente la foi à sa manière ».

Il s’est dit impressionné par la « vivacité » du pape, son attitude « directe », son absence de « triomphaliste ». Il a été surpris de constater que le pape connaissait bien sa biographie, de façon très précise.

Interrogé sur Luther, il a précisé : « Je ne voulais pas parler de ce qui nous différencie mais de ce qui nous unit ». Mais ils ont évoqué le philosophe philosophe protestant Jürgen Habermas, que Benoît XVI cite.