Amérique, sois généreuse!

Fête de Notre Dame de Guadalupe (texte intégral)

Rome, (Zenit.org) Pape François | 594 clics

« L’Amérique – du Nord et du Sud – est appelée à être une terre où les différents peuples s'unissent ; une terre prête à accepter la vie humaine dans toutes ses étapes ; une terre qui accueille les immigrés, les pauvres et les marginaux. Une terre de générosité », exhorte le pape lors de l’audience générale de ce 11 décembre 2013.

Le pape François a adressé un message au continent américain pour la fête de Notre Dame de Guadalupe, « Impératrice du Mexique et Reine de l'Amérique », célébrée demain, 12 décembre. Il l’a lu en espagnol, après la catéchèse de ce matin, place Saint-Pierre. Un de ses collaborateurs a ensuite lu le même message en anglais.

Message du pape François

Demain, c'est la fête de Notre Dame de Guadalupe, Patronne des Amériques. Je tiens à saluer tous mes frères et sœurs de ce continent, et je le fais en pensant à la Vierge de Tepeyac.

Quand Notre Dame est apparue à saint Juan Diego, son visage était celui d'une femme de sang-mêlé, une métisse, et ses vêtements portaient les symboles de la culture autochtone. Comme Jésus, Marie est proche de tous ses fils et de ses filles ; comme une mère attentive, elle les accompagne sur leur chemin, durant leur vie. Elle partage les joies et les espoirs, les tristesses et les difficultés du Peuple de Dieu, composé d'hommes et de femmes de toutes races et de toutes nations.

Lorsque l'image de la Vierge est apparue sur la tilma de Juan Diego, c'était la prophétie d'une étreinte : l’étreinte de Marie [qui embrasse] tous les peuples des vastes étendues d'Amérique – les peuples qui vivaient déjà là, et ceux qui étaient encore à venir. L’étreinte de Marie a montré ce que l'Amérique – du Nord et du Sud – est appelée à être : une terre où les différents peuples s'unissent ; une terre prête à respecter la vie humaine à toutes ses étapes, du sein de la mère à la vieillesse ; une terre qui accueille les immigrés, les pauvres et les marginaux, à toutes les époques. Une terre de générosité.

C'est le message de Notre Dame de Guadalupe, et c'est aussi mon message, le message de l'Eglise. Je demande à tous les peuples des Amériques d'ouvrir largement leurs bras, comme la Vierge, avec amour et tendresse.

Je prie pour vous tous, chers frères et sœurs, et je vous demande de prier pour moi ! Que la joie de l'Evangile demeure toujours dans vos cœurs. Que le Seigneur vous bénisse, et que la Vierge soit toujours à vos côtés.

Traduction de Zenit, Anne Kurian