Angélus du 1er janvier : C’est sur la bénédiction de Dieu que se fondent nos vœux

| 771 clics

CITE DU VATICAN, samedi 1er janvier 2005 (ZENIT.org) – C’est sur la bénédiction de Dieu que se fondent les vœux que nous nous échangeons aujourd’hui », rappelle Jean-Paul II, à l’angélus de ce 1er janvier.



Au terme de la messe en l’honneur de Marie, Mère de Dieu, célébrée le 1er janvier et de la 38e Journée mondiale de la Paix, le pape Jean-Paul II s’est adressé aux fidèles, place Saint-Pierre.

« Nous commençons la nouvelle année en célébrant la fête de Marie, Mère de Dieu, Théotokos, rappelait le pape. La Vierge sainte offre au monde le Messie qui est la bénédiction de Dieu pour tout homme, et pour le monde entier. Sur cette bénédiction se fondent les vœux que nous nous échangeons aujourd’hui : souhait de bien, parce que dans le Christ, Dieu nous a comblés de tout bien ; des vœux de paix, parce qu’ « il est notre paix » (Ep 2, 14) ».

« Dans ce contexte liturgique, continuait le pape, se situe la Journée mondiale de la paix d’aujourd’hui, qui, cette année, a pour thème l’exhortation de l’apôtre saint Paul : « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien » (Rm 12, 21) ».

« Le mal, expliquait Jean-Paul II, passe à travers la liberté humaine (ib., 2) et il est vaincu lorsque celle-ci, sous l’élan de la grâce, s’oriente fermement vers le bien, c’est-à-dire, en définitive, vers Dieu ».

« Que Marie, Reine de la Paix, nous aide à construire tous ensemble ce bien fondamental de la coexistence humaine. Ce n’est qu’ainsi que le monde pourra progresser sur les chemins de la justice et de la solidarité fraternelle. Bonne année », a conclu Jean-Paul II.