Angélus du dimanche 14 décembre

| 1684 clics

ROME, Dimanche 14 décembre 2008 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous le texte intégral de la méditation que le pape Benoît XVI a prononcée ce dimanche, avant la prière de l'Angélus.

* * *

AVANT L'ANGELUS

Chers frères et sœurs,

Ce dimanche, le troisième du temps de l'Avent, est appelé le « Dimanche gaudete », « soyez dans la joie » car l'antienne d'entrée de la messe reprend une expression de saint Paul dans la Lettre aux Philippiens qui dit : « Soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire ; soyez dans la joie ». Et immédiatement après, il explique pourquoi : « Le Seigneur est proche » (Ph 4, 4-5). Voilà le motif de la joie. Mais que signifie : « le Seigneur est proche ? » Comment devons-nous comprendre cette « proximité » de Dieu ? Ecrivant aux chrétiens de Philippes, l'apôtre Paul pense bien sûr au retour du Christ et il les invite à se réjouir car ce retour est certain. Cependant, dans sa Lettre aux Thessaloniciens, ce même saint Paul fait remarquer que personne ne peut connaître le moment de la venue du Seigneur (cf. 1 Th 5, 1-2) et met en garde contre tout alarmisme comme si le retour du Christ était imminent (cf. 2 Th 2, 1-2). Ainsi, déjà à cette époque, éclairée par l'Esprit Saint, l'Eglise comprenait toujours mieux que la « proximité » de Dieu n'est pas une question d'espace et de temps, mais une question d'amour : l'amour rapproche ! Le prochain Noël viendra nous rappeler cette vérité fondamentale de notre foi et, devant la crèche, nous pourrons goûter la joie chrétienne, en contemplant à travers Jésus nouveau-né, le visage du Dieu qui par amour s'est fait proche de nous.

Dans cette lumière, c'est pour moi un réel plaisir de renouveler la tradition de la bénédiction des « enfants Jésus », les petites statues de l'enfant Jésus qui seront déposées dans la crèche. Je m'adresse spécialement à vous, chers garçons et filles de Rome venus ce matin avec vos « enfants Jésus », que je bénis maintenant. Je vous invite à vous unir à moi en suivant attentivement cette prière :

Dieu, notre Père,

tu as tant aimé les hommes

que tu nous as envoyé ton Fils unique Jésus,

né de la Vierge Marie,

pour nous sauver et nous ramener à toi.

Nous te prions, afin que par ta bénédiction

ces représentations de Jésus, sur le point de venir parmi nous,

soient, dans nos maisons,

signe de ta présence et de ton amour.

Père bon,

Accorde-nous aussi ta bénédiction,

ainsi qu'à nos parents, à nos familles et à nos amis.

Ouvre notre cœur,

afin que nous sachions recevoir Jésus dans la joie,

toujours faire ce qu'il demande

et le voir en tous ceux

qui ont besoin de notre amour.

Nous te le demandons au nom de Jésus,

ton Fils bien-aimé, qui vient donner la paix au monde.

Lui qui vit et règne dans les siècles des siècles.

Amen.

Et maintenant récitons ensemble la prière de l'Angelus Domini, en invoquant l'intercession de Marie afin que Jésus qui, en naissant apporte la bénédiction de Dieu aux hommes, soit accueilli avec amour dans toutes les maisons de Rome et du monde.

APRES L'ANGELUS

Aujourd'hui dans le diocèse de Rome, on célèbre la journée pour la construction des nouvelles églises. Quelques nouveaux complexes paroissiaux ont été construits ces dernières années mais il y a encore des communautés qui ne disposent que de structures provisoires et inadaptées. Je remercie de tout cœur ceux qui ont soutenu cet engagement si important du diocèse et je renouvelle à tous l'invitation à aider les paroisses de Rome à construire leur église.

Puis le pape a salué les pèlerins en différentes langues. Voici ce qu'il a dit en français :

Je vous salue cordialement, chers pèlerins francophones. L'Avent nous invite à préparer, avec humilité, la venue du Seigneur parmi nous. Saint Jean Baptiste affirme « au milieu de nous se tient celui que vous ne connaissez pas », et saint Paul nous convie à ne pas « éteindre en nous l'Esprit ». Le Sauveur est la Parole vivante de Dieu qui vient se faire connaître et il nous exhorte « à discerner la valeur de toute chose ». Aujourd'hui encore, grâce à la prière, le Christ nous donne la force d'être les témoins de son amour dans notre monde. Avec ma Bénédiction Apostolique.

© Copyright du texte original plurilingue : Librairie Editrice du Vatican
Traduction : Zenit