Angélus du dimanche 5 octobre

Texte intégral

| 908 clics

ROME, Dimanche 5 octobre 2008 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous le texte intégral de la méditation prononcée ce dimanche par le pape Benoît XVI avant la prière de l'Angélus, en présence des pèlerins rassemblés place Saint-Pierre.

AVANT L'ANGELUS

Chers frères et sœurs,

Ce matin, la XIIe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques, qui se déroulera au Vatican pendant trois semaines, et qui aura pour thème « La Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l'Eglise », s'est ouverte par la messe dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. Vous connaissez la valeur et la fonction de cette assemblée particulière d'évêques choisis de façon à représenter tout l'épiscopat et convoqués pour apporter au successeur de Pierre une aide plus efficace, en manifestant et en consolidant en même temps la communion ecclésiale. Il s'agit d'un organisme important, institué en septembre 1965 par mon vénéré prédécesseur le serviteur de Dieu Paul VI (cf. Lettre apostolique motu proprio « Apostolica sollicitudo ») au cours de la dernière phase du Concile Vatican II, pour mettre en pratique une consigne contenue dans le Décret sur le ministère des évêques (cf. Décret Christus Dominus, 5). Voici quelles sont les finalités du Synode des évêques : favoriser une union et une collaboration étroites entre le pape et les évêques du monde entier ; fournir des informations directes et exactes concernant la situation et les problèmes de l'Eglise ; favoriser l'accord sur la doctrine et sur l'action pastorale ; affronter des thèmes particulièrement importants et actuels. Ces diverses tâches sont coordonnées par une secrétairerie permanente qui travaille sous l'autorité immédiate et directe de l'évêque de Rome.

La dimension synodale est constitutive de l'Eglise : celle-ci consiste à con-fluer de tout peuple et de toute culture pour devenir un dans le Christ et marcher ensemble à la suite de Celui qui a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jn 14, 6). En effet, le mot grec sýnodos, composé de la préposition syn, c'est-à-dire « avec » et de odòs, qui signifie « chemin, route », suggère l'idée de « faire route ensemble », et c'est précisément l'expérience du Peuple de Dieu dans l'histoire du salut. Pour l'Assemblée synodale ordinaire qui s'ouvre aujourd'hui, j'ai choisi, en accueillant des avis importants allant dans ce sens, le thème de la Parole de Dieu à approfondir, dans une perspective pastorale, dans la vie et dans la mission de l'Eglise. Les Eglises particulières du monde entier ont participé largement à la phase préparatoire, en envoyant leurs contributions à la secrétairerie du Synode qui a, à son tour, élaboré l'Instrumentum laboris, document dont vont discuter les 253 pères synodaux : 51 d'Afrique, 62 d'Amérique, 41 d'Asie, 90 d'Europe et 9 d'Océanie. De nombreux experts et auditeurs, hommes et femmes, ainsi que les « délégués fraternels » des autres Eglises et Communautés ecclésiales ainsi que quelques invités spéciaux, viennent s'ajouter aux pères synodaux.

Chers frères et sœurs, je vous invite tous à soutenir les travaux du Synode par votre prière, en invoquant spécialement l'intercession maternelle de la Vierge Marie, parfaite disciple de la Parole divine.

APRES L'ANGELUS

Ce soir se déroulera une initiative unique, promue par la RAI, et qui a pour titre « Bible jour et nuit ». Il s'agit de la lecture continue de toute la Bible, pendant sept jours et sept nuits, à partir d'aujourd'hui et jusqu'à samedi prochain 11 octobre, en direct à la télévision. Elle aura pour siège la basilique romaine de la Sainte-Croix-de-Jérusalem. Près de 1200 lecteurs de 50 pays différents se succéderont. Ils ont en partie été choisis selon des critères œcuméniques, beaucoup se sont inscrits librement. Cet événement accompagne bien le Synode des évêques sur la Parole de Dieu et j'entamerai moi-même la lecture du premier chapitre du Livre de la Genèse, qui sera transmise ce soir à 19 heures sur la première chaîne de la RAI. La Parole de Dieu pourra ainsi entrer dans les maisons pour accompagner la vie des familles et des personnes individuelles : une semence qui, si elle est bien accueillie, ne manquera pas de porter des fruits abondants.

Puis le pape a salué les pèlerins en différentes langues. Voici ce qu'il a dit en français :

Je vous salue, chers pèlerins francophones, en particulier les élèves de ‘cinquième' du Collège Sainte-Croix de Neuilly, ainsi que leurs professeurs et leurs accompagnateurs. Alors que s'ouvre aujourd'hui le Synode des Évêques sur la Parole de Dieu, le Christ indique à ses disciples, dans l'Évangile de ce dimanche, que c'est la lecture des Écritures qui permet de comprendre le sens de sa venue dans le monde et le mystère de sa Pâques. Que la Bible soit pour chaque chrétien comme un puits où il vienne s'abreuver chaque jour ! Avec ma Bénédiction apostolique.

 [© Copyright du texte original plurilingue : Libreria Editrice Vaticana - Traduction réalisée par Zenit]