Angélus : « Il faut de l’humilité pour accueillir le don du salut »

Benoît XVI explique les lectures de la messe du jour

| 1065 clics


ROME, Dimanche 28 septembre 2008 (ZENIT.org) - « Il faut de l'humilité pour accueillir le don du salut », a souligné Benoît XVI avant l'angélus de ce dimanche, à Castel Gandolfo. Le pape a expliqué les lectures de la messe du jour.

« Aujourd'hui, rappelait-il, la liturgie nous propose la parabole évangélique des deux fils envoyés par leur père à travailler à sa vigne. L'un d'eux dit aussitôt ‘oui' mais ensuite, il n'y va pas ; l'autre au contraire refuse sur le moment, puis il se repent et répond au désir de son père. Par cette parabole, Jésus redit sa prédilection pour les pécheurs qui se convertissent, et il nous enseigne qu'il faut de l'humilité pour accueillir le don du salut ». Une humilité de l'homme en réponse à « l'humilité profonde de l'amour » du Christ.

Benoît XVI a souligné le même point dans le message de saint Paul aux Philippiens : « Ne faites rien par rivalité ou par vaine gloire - écrit-il - , mais que chacun de vous, en toute humilité, considère les autres supérieurs à lui » (Ph 2, 3).

« Ce sont les sentiments mêmes du Christ, qui, en se dépouillant de la gloire divine par amour pour nous, s'est fait homme et s'est abaissé jusqu'à mourir crucifié » (cf. Ph 2, 5-8) , a ajouté Benoît XVI.

Le pape souligne « l'humilité profonde de l'amour infini de Jésus, le Serviteur humble par excellence ».