Angélus: Que les peuples riches entendent le cri des pauvres

Le pape renouvelle son appel aux jeunes

| 1284 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 8 juillet 2001 (Zenit.org) - Jean-Paul II invite les peuples riches à entendre le cri des pauvres, et les jeunes à la solidarité, selon l´enseignement social de l´Eglise.



Le pape Jean-Paul II a évoqué, avant la prière de l´Angélus, place Saint-Pierre, les associations catholiques réunies en cette fin de semaine à Gênes pour dire leur vision de la mondialisation à la lumière de l´Evangile, dans la perspective du sommet du G 7+1 le 20 juillet prochain dans la capitale ligure.

Avec les évêques de la région, le pape a rappelé l´urgence de "réveiller chez tous, en commençant par les responsables de la chose publique, un sursaut d´une "nouvelle moralité", face aux graves et même parfois dramatiques problèmes d´ordre économique et financier, sanitaire, social, culturel, écologique et politique".

"En réalité, la foi ne peut laisser le chrétien indifférent face à de semblables questions de dimension mondiale. Elle pousse à interpeller, avec un esprit créatif, les responsables de la politique et de l´économie, demandent que le processus actuel de mondialisation soit fortement gouverné par les raisons du bien commun des citoyens du monde entier, sur la base des exigences incontournables de a justice et de la solidarité".

"Pour cela , disait le pape, les peuples les plus riches et technologiquement avancés, devenus conscients que le Dieu Créateur et Père veut faire de l´humanité une famille unique, doivent savoir écouter le cri de tant de peuples pauvres du monde: ils ne demandent que ce qui est leur droit sacré".

Le pape s´adressait ensuite aux responsables politiques. "Aux responsables des gouvernements du monde, et en particulier à ceux qui se réuniront à Gênes, je désire assurer que ´Eglise s´engage avec les personnes de bonne volonté pour garantir que l´humanité soit victorieuse dans ce processus".

"La destination universelle des biens de la terre, disait le pape, est, en effet, l´un des points cardinaux de la doctrine sociale de l´Eglise".

le pape invitait les jeunes à répondre à son appel lancé à Tor Vergata lors du Jubilé des jeunes en août 2000 à une mondialisation de la solidarité, devant l´injustice de la faim dans le monde.

C´est pourquoi le pape invitait les fidèles à s´engager et à prier. "Aux chrétiens, je demande avant tout une prière spéciale pour les chefs d´Etat et de gouvernement et je les exhorte ensuite à travailler ensemble pour construire un monde plus uni dans la justice et dans la solidarité".

Le pape recommandait aux chrétiens de "se préparer par une éducation morale et spirituelle solide, avec une connaissance approfondie de la doctrine sociale de l´Eglise et un grand amour de Jésus-Christ Rédempteur de tout homme et de tout homme".

Enfin, le pape souhaitait que le sommet de Gênes se déroule dans "un climat de concorde et de sérénité" et invitait à prier la Vierge de "répandre dans les cœurs de chacun des sentiments de paix et de solidarité" afin qu´il produise des "décisions favorables au vrai bien de toute l´humanité".