Angola : le président dos Santos au Vatican

La lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales

Rome, (Zenit.org) Junno Arocho Esteves | 726 clics

Le pape François a reçu le président de la République d’Angola, M. José Eduardo dos Santos, ce 2 mai 2014, au Vatican. Au cœur des échanges : la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales.

Le président, qui était accompagné de son épouse Ana Paula dos Santos et d'une délégation, a également rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, et Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les États.

Selon une note du Vatican, les entretiens « cordiaux » ont évoqué « les bonnes relations existantes entre le Saint-Siège et la République d’Angola » et « le projet d’un Accord bilatéral concernant la situation juridique de l’Église dans le pays ».

La contribution « significative » apportée par l’Église catholique en Angola, « à travers ses institutions dans le domaine de l’éducation et de la santé », a été soulignée.

Enfin, ont été abordés des défis concernant le pays et la région : « la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales, le développement intégral de la personne, la réconciliation, la justice et la paix », avec « une attention particulière pour les diverses situations de conflit sur le continent ».

Le pape François et le président angolais ont parlé en privé pendant une vingtaine de minutes. Durant l’échange de cadeaux qui a suivi, le président dos Santos a offert au pape une statue d’une mère avec son enfant, ainsi qu’une représentation artistique de la place Saint-Pierre, deux objets créés par des artisans angolais.

De son côté, le pape a offert au président un médaillon en bronze de saint Martin sur lequel on peut lire l’inscription suivante : « L’ange de la paix vainqueur du mal ». Il lui a aussi offert un exemplaire en portugais de son exhortation apostolique Evangelii gaudium.

A la fin de l’audience, le pape François a dit au président « Priez pour moi ! ». Les catholiques représentent 60% de la population angolaise (les chrétiens sont 94% de la population).

Avec Hélène Ginabat et Anne Kurian pour la traduction