Angola : Moraliser la société pour construire une vraie démocratie

Intervention de Mgr Jaca à la 4ème semaine sociale nationale

| 1233 clics

ROME, Lundi 17 janvier 2011 (ZENIT.org) - « L'Angola doit chercher les voies de développement socio-économique et lutter contre la misère, la pauvreté, et les autres maux qui entachent la société angolaise », a souligné le président de la Commission épiscopale justice et paix, Mgr Antonio Jaca, dans son intervention à l'ouverture de la quatrième semaine sociale nationale.

Rappelant que « l'Eglise a le droit et le devoir de proclamer la justice à l'échelle sociale, nationale et internationale, ainsi que dénoncer l'injustice chaque fois que les droits fondamentaux de l'homme et le salut des personnes l'exigent », Mgr Jaca a réaffirmé la nécessité pour le pays de combattre « le cancer de la corruption, la dilapidation des biens et des deniers publics, l'impunité et la violence en vue d'une société saine ».

L'agence de presse Angola Press, rapporte que le prélat lance un appel aux membres de l'Eglise angolaise, leur demandant de chercher à « aider les fidèles et tous les citoyens à prendre une part active et consciente, à la construction d'une société démocratique et de droit ».

« Les chrétiens doivent s'acquitter de leurs tâches temporelles avec compétence ; ils doivent œuvrer dans le monde, dans la vie familiale, professionnelle, sociale, culturelle et politique », a-t-il ajouté.

« La construction d'une véritable démocratie passe par la moralisation de la société ; le progrès économique ne saurait être infecté par l'égoïsme qui mène à l'inégalité et l'injustice sociale ».

Isabelle Cousturié