Année de la foi : 8,5 millions de visiteurs au Tombeau de Pierre

Les trois prochains rendez-vous, par Mgr Fisichella

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 744 clics

Quelque 8,5 millions de visiteurs se sont rendus au Tombeau de l’apôtre Pierre au cours de l’Année de la foi, indique Mgr Fisichella qui dresse un bilan de cette Année ouverte par Benoît XVI le 11 octobre 2012 et qui sera clôturée par le pape François le 24 novembre prochain.

Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, Mgr José Octavio Ruiz Arenas, secrétaire du dicastère et Mgr Graham Bell, sous-secrétaire, ont présenté les derniers événements de l’Année de la foi ce 18 novembre 2013, au Vatican.

Les trois évènements de conclusion seront la "Journée pour la vie contemplative" (21 novembre), la Rencontre des catéchumènes avec le pape François (23 novembre) et la messe de clôture (24 novembre).

Mgr Fisichella a salué une Année « entièrement consacrée à raviver la foi des croyants », durant laquelle 8 millions et demi de visiteurs sont venus se recueillir sur la Tombe de saint Pierre pour professer leur foi.

De même au niveau local, a-t-il ajouté, « le peuple de Dieu dans le monde entier a vécu ce moment avec grande intensité » : « des micro-initiatives ont souligné que la foi reste vive et dynamique parmi les fidèles ».

Toutes les initiatives, « temps pour rappeler l’enseignement de Vatican II, catéchèses sur la foi, célébrations variées, témoignages de charité, activités culturelles de diverses… tout ceci reste comme un signe qui atteste l’engagement des chrétiens dans le monde », a estimé Mgr Fisichella.

Pour l’archevêque, l’Année de la foi a été « une expérience de grâce » qui a mis en lumière les témoignages « d’une foi qui sait donner sens à la vie, y compris dans les lieux les plus cachés, de pauvreté, de souffrance et là où les chrétiens sont une petite minorité ».

L’Année de la foi « avait pour objectif de faire "retrouver le goût" de la foi, par « la redécouverte de la rencontre avec le Christ et son Eglise », a rappelé Mgr Fisichella, qui a rendu hommage à « un engagement ininterrompu des croyants pour atteindre cet objectif ».

Invitant à voir « tous ces signes positifs et d’espérance », il a conclu : « nous regardons vers l’avenir avec une plus grande sérénité, forts de l’expérience de cette Année dont, nous l’espérons, les effets positifs se prolongeront sur le long terme ».