Antisémitisme : l'Eglise condamne l'agression de Villeurbanne

Condamnation également du Conseil Régional du Culte Musulman

| 1382 clics

Anita Bourdin 

ROME, mardi 5 juin 2012 (ZENIT.org) – L’Eglise de France condamne l’agression dont ont été victimes trois jeunes juifs portant la kipa, le 2 juin, à la fin du Shabbat, à Villeurbanne. Une condamnation vigoureuse aussi de la part du Conseil Régional du Culte Musulman de la région Rhône-Alpes.

« En plein cœur de la vie juive à Villeurbanne, le jour du shabbat, des jeunes juifs ont été agressés violemment samedi soir; plusieurs d'entre eux furent blessés. Le cardinal André Vingt-Trois, Archevêque de Paris, Président de la Conférence épiscopale des évêquesde France tient à assurer les communautés juives de sa fraternité totale », dit un communiqué de la CEF.

« Rien, ni dans la conjoncture internationale, ni dans une argumentation religieuse ne peut ni ne doit conduire à poser ou à justifier des actes violents antisémites dans notre pays. Nous devons continuer à enseigner comme le disait Jean-Paul II que l'antisémitisme est un crime et un péché contre Dieu et contre l'humanité », ajoute le cardinal Vingt-Trois.

Pour sa part, l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe Barbarin, Primat des Gaules, a contacté dimanche soir le grand Rabbin de Lyon, Richard Wertenschlag, le président de la Licra Alian Jakubowicz et le président du Crif Rhône Marcel Amsallem pour leur dire sa consternation, son amitié et sa prière.

Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, écrit au Grand Rabbin du Bas-Rhin, René Gutman: « A l'annonce de cette cruelle et inqualifiable agression à l'encontre de jeunes Juifs, à Villeurbanne, le 2 juin dernier, je tiens à vous dire, Monsieur le Grand Rabbin, ma sympathie et ma solidarité ».

Il exprime la solidarité de tout son diocèse : « Avec tous les catholiques du diocèse de Strasbourg, je condamne fermement cette violence inacceptable, et j'en appelle à la dignité de tous les citoyens pour que le respect mutuel, le dialogue, la vigilance et la fraternité construisent la paix au sein de notre pays ».

Le Conseil Régional du Culte Musulman (CRCM) Rhône-Alpes condamne également « avec la plus grande vigueur les actes d’agression antisémites dont ont été victimes trois jeunes juifs portant la kippa le samedi dernier à Villeurbanne ».


« Le CRCM, ajoute le communiqué signé de Benaissa Chana,
président, assure les victimes, leurs familles et  la communauté juive de la Région Rhône-Alpes de son soutien et de sa solidarité fraternels face à ces actes odieux et insupportables ».

Il en appelle aux autorités pour qu’elles mettent « tout en œuvre pour que les auteurs de ces actes soient arrêtés et punis avec la plus grande sévérité ».

Les jeunes, âgés respectivement de 18, 23 et 24 ans, se rendaient à un office religieux à l'école juive Beth Menahem de Villeurbanne, au Nord Est de Lyon. Ils ont été bousculés, puis frappés par une dizaine d'individus, à coups de marteau et de barre de fer, accompagnés d’insultes, d’invectives, de crachats.