Aparecida, rencontre oecuménique et interreligieuse

Orient chrétien, judaïsme, islam

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 780 clics

Ce n'était pas annoncé, mais le pèlerinage du pape François à Aparecida a eu une dimension oecuménique et une dimension interreligieuse.

En effet, au terme de la messe, le pape s'apprêtait à monter au balcon extérieur de la basilique pour saluer la foule lorsqu'on lui a présenté deux personnalités du judaïsme, un représentant de l'islam, et différents représentants des Eglises orientales que le pape a salués fraternellement.

Le pape doit parler à des représentants d'autres confessions chrétiennes et d'autres religions lors de sa rencontre avec les décideurs du Brésil, samedi à 11 h 30 (16 h 30 à Rome) au théâtre municipal de Rio, a précisé le père Federico Lombardi à une question de Zenit à ce sujet. 

Cette rencontre était donc un hors programme que le pape accueilli avec attention et chaleur, en prenant le temps de parler un moment avec chacun.

Ces personnalités d'autres confessions chrétiennes ou d'autres religions ont fait la démarche peu commune et respectueuse de venir dans un sanctuaire catholique marial, pour saluer le chef de l'Eglise catholique, au terme d'une célébration catholique: c'est un bel hommage rendu au Pape et à l'Eglise.

Certainement un signe d'amitié, dans un monde en feu où il faut "construire des ponts et non pas des murs", comme le pape François le disait lui-même au Corps diplomatique accrédité près le Saint-Siège, le 22 mars dernier au Vatican.