Appel à l’aide des évêques du Burkina Faso

Après les inondations

| 1643 clics



ROME, Vendredi 11 septembre 2009 (ZENIT.org) - Après de fortes pluies et inondations début septembre dans leur pays, les évêques catholiques du Burkina Faso joignent leurs voix à celles des autorités civiles pour demander l'aide internationale.  

D'après les derniers chiffres officiels rendus publics par Fides, la tragédie, qui a touché surtout la capitale, Ouagadougou, a provoqué la destruction de plus de 25.000 habitations et touché près de 156.000 personnes. 

Les inondations ont également frappé d'autres pays de la région, comme le Niger, le Ghana, le Bénin, la Guinée Conakry, la Gambie, la Mauritanie, la Côte d'Ivoire et la Sierra Leone, où le nombre de personnes touchées s'élève à plus de 592.000. 

Mgr François Rouamba, Archevêque de Koupéla et président de la Conférence épiscopale du Burkina Faso et du Niger, appelle à une « solidarité nationale et internationale à l'égard des victimes », à qui il a fait part de la proximité de l'Eglise. 

Ces derniers jours, les diocèses ont décidé de destiner les quêtes des messes aux personnes touchées par les inondations et ont transformé les paroisses en centre de collecte de biens alimentaires et de première nécessité. 

« Nous voulons aussi lancer un appel urgent à toutes les Eglises sœurs et à tous nos partenaires afin qu'ils nous aident dans cet effort de solidarité. Nous vous remercions d'ores et déjà pour tout ce que vous avez déjà fait au nom de la foi en Dieu et en l'homme », conclut Mgr Rouamba dans son message.