Appel aux Nations Unies pour la défense des chrétiens et des minorités religieuses

Par le CCEE et la Fondation pour l'Appel à la Conscience

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 836 clics

Le Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE) et la Fondation pour l’Appel à la Conscience l’Appeal of ConscienceFoundation adoptent une déclaration commune en défense des chrétiens et des minorités religieuses du monde.

Les signataires demandent aux Nations Unies de promouvoir avec urgence un engagement politique et social pour défendre les minorités et soutenir la liberté religieuse par l'adoption, notamment, d'une Résolution pour la protection des minorités religieuses.

Cette déclaration a été transmise aux responsables de nombreux pays, pour demander l'adoption de mesures et d'actions réelles visant la protection des minorités religieuses, des lieux de culte et des textes sacrés.

« Nous rendons maintenant public ce texte, dans l'espoir d'obtenir une réaction positive dans les plus brefs délais » a expliqué le cardinal Peter Erdő, président du CCEE, car « la quantité de personnes qui endurent des souffrances à cause de leur foi est un scandale dans notre monde moderne ».

Fondée par le Rabbin Arthur Schneier en 1965, la Fondation pour l’Appel à la Conscience est un partenariat interreligieux réunissant des représentants spirituels et des responsables d'entreprises, toutes fois confondues, qui s'unissent pour promouvoir « la paix, la tolérance et la solution de conflits ethniques ».

Déclaration commune

La Fondation pour l'Appel à la Conscience et le Conseil des Conférences Episcopales d'Europe (CCEE), préoccupés par la violence persistante et par les persécutions à l'égard des minorités chrétiennes et d'autres groupes religieux, exhortent les Nations Unies à adopter une Résolution pour la Protection des Minorités Religieuses.

Nous condamnons tous acte ou menace de violence, de destruction, de dommage ou d’intimidation à l'encontre de minorités religieuses, y compris la destruction de lieux de culte et de textes religieux sacrés de tout genre.

Nous adressons un appel à tous les Etats pour la prévention des actes ou menaces de violence et nous invitons les organisations intergouvernementales et non-gouvernementales compétentes à contribuer à ces efforts par des initiatives appropriées qui visent la promotion du respect réciproque et la reconnaissance des minorités religieuses.

Le Conseil des Conférences Episcopales d'Europe et la Fondation pour l'Appel à la Conscience exhortent tous les Etats, les organisations gouvernementales et non-gouvernementales ainsi que les médias, à promouvoir, par le biais de la formation, une culture du respect réciproque et de la tolérance pour la diversité des religions, qui représentent un aspect important du patrimoine collectif de l'humanité.