Appelé par le roi pour annoncer l'Evangile aux Angles

Le destin de saint Félix

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1057 clics

Le martyrologe romain fait aussi mémoire de saint Félix de Dunwich, évêque (+648) dont le nom apparaît dans différents calendriers anglais du Moyen Age.

Sigebert était gouverneur des Angles de l’Est. Exilé en Gaule, il y découvrit le Christ et il demanda le baptême. Lorsqu’il revint dans sa patrie, en 631, il fut couronné roi et il obtint de saint Honoré de Cantorbéry que l’évêque Félix, un Burgonde, lui soit envoyé pour annoncer l’Evangile aux Angles.

Félix reçut le siège de Dunwich, qui devint une cité importante, aujourd’hui disparue du fait de l’avancée de la mer. Pendant dix-sept ans, il fit connaître le Christ aux régions qui font aujourd’hui partie du Norfolk, du Suffolk et de Cambridge.

Saint Fursey vint ensuite le seconder et il fonda un monastère à Burghcastle, près de Yarmouth.

De son côté Félix fonda un monastère à Solam, près d’Ely, et à sa mort, on y transféra son tombeau. On le déplaça ensuite à Ramsey, où il demeura jusqu’au XIIe s.