« Apporter la lumière de l'Evangile dans les questions morales »

Benoît XVI reçoit les membres de la « Papal Foundation »

| 1196 clics

Traduction d'Hélène Ginabat

ROME, lundi 23 avril 2012 (ZENIT.org) – Prier pour que les chrétiens puissent apporter la lumière de l’Evangile « dans les questions morales de notre temps » : c’est l’invitation que le pape Benoît XVI a adressée aux membres de la « Papal Foundation », reçue samedi, 21 avril, dans la salle Clémentine du Vatican, à l’occasion de leur pèlerinage annuel. «  Puisse votre visite aux tombes des apôtres et des martyrs, a-t-il ajouté, renforcer votre amour pour le Seigneur crucifié et ressuscité et votre engagement au service de son Eglise ».

Benoît XVI a exprimé sa reconnaissance à la fondation américaine : « Je suis heureux, leur a-t-il dit, de pouvoir vous remercier personnellement pour votre soutien à une grande diversité d’apostolats chers au cœur du Successeur de Pierre ».

Le pape a ensuite rappelé la canonisation imminente des bienheureuses Kateri Tekakwhitha et Marinane Cope, qu’il a qualifiées d’  « impressionnants exemples de sainteté et de charité héroïque », témoins du « rôle historique joué par les femmes dans la construction de l’Eglise en Amérique ».

Il a ensuite prié pour que l’intercession des deux futures saintes américaines puisse confirmer les membres de la « Papal Foundation » « dans la recherche de la sainteté » et dans leurs efforts pour contribuer à la « croissance du Royaume de Dieu dans les cœurs des personnes d’aujourd’hui ».

L’œuvre de la fondation a été jugée par le pape d’une grande aide pour « la mission d’évangélisation de l’Eglise, pour la promotion de l’éducation et du développement intégral de nos frères et sœurs dans les pays les plus pauvres et pour que progressent les efforts missionnaires de tant de diocèses et congrégations religieuses dans le monde entier ».

Benoît XVI a enfin demandé aux membres de la « Papal Foundation » leur « prière constante pour les besoins de l’Eglise universelle et en particulier pour que les chrétiens aient la liberté de proclamer l’évangile et d’apporter sa lumière sur les questions morales urgentes de notre temps ».