Après le Jubilé, tous les chrétiens doivent devenir des missionnaires

Déclaration du pape lors d´une audience aux directeurs des Œuvres Missionnaires Pontificales

| 597 clics

CITE DU VATICAN, vendredi 11 mai 2001 (ZENIT.org) – Après le Jubilé, tous les chrétiens doivent devenir des missionnaires. C´est le défi que Jean-Paul II a lancé aux membres du Conseil supérieur des Œuvres Missionnaires Pontificales réunis à Rome pour leur assemblée annuelle.



Les directeurs et collaborateurs des Œuvres Missionnaires ont participé à l´audience de Jean-Paul II en compagnie du cardinal italien Crecenzio Sepe, nouveau responsable des Missions. Les Œuvres Missionnaires ont pour objectif de développer la conscience missionnaire et de favoriser l´envoi de personnes et de moyens matériels pour promouvoir l´évangélisation, notamment dans les régions où l´Evangile n´a encore jamais été annoncé.

Après le Jubilé, a déclaré le pape aux 114 directeurs nationaux des Oeuvres Missionnaires représentant près de 130 pays, il faut lancer "une nouvelle ère missionnaire". La caractéristique de cette nouvelle ère est que la mission n´est plus le monopole des personnes consacrées. "Tous les croyants sont appelés à ´préparer les chemins du Seigneur´, en rejetant toutes leurs peurs et leurs doutes".

"Tous sont appelés à accueillir l´invitation du Christ, conscients de leurs pauvretés: ´Allez dans le monde entier, proclamez l´Evangile à toute la création´", a ajouté Jean-Paul II.

Le pape a aussi remercié tous ceux qui dans le monde ont consacré leur vie, "dans des difficultés en tous genres", pour être missionnaires. Parfois, a-t-il reconnu, il doivent même offrir "le sacrifice de leur vie".

"Combien de fois la mort de ces témoins de la foi n´a-t-elle pas ouvert des voies inespérées à l´Evangile de l´amour et de la paix!" s´est exclamé le pape. "Cette invincible passion pour le Christ est unique et c´est un témoignage éloquent pour les hommes de notre temps".

Dans des déclarations à l´agence Fides, le secrétaire de l´œuvre de la Propagation de la Foi, Mgr Bernardo Prince, a expliqué que l´an dernier les demandes d´aide de la part des Eglises de mission ont augmenté de 10%. Les Œuvres Pontificales ont répondu à ces demandes grâce aux contributions de chaque pays.

En l´an 2000, la contribution des pays pauvres a diminué à cause de la valeur du dollar. Cette baisse a cependant été largement compensée par les dons plus importants des pays riches, notamment des Etats-Unis.