Argentine : La présence salésienne entre dans une nouvelle phase

Inauguration officielle de ses deux provinces

| 1766 clics


ROME, Mardi 2 février 2010 (ZENIT.org) - C'est autour de la figure du bienheureux père Michele Rua, premier successeur de Don Bosco, dont les salésiens célèbrent cette année le centenaire de la mort, qu'a eu lieu une série de rencontre des salésiens d'Argentine avec le recteur majeur de la congrégation, le père Pascual Chávez Villanueva, en visite dans le pays pour l'inauguration officielle des deux provinces ( nord et sud), selon la nouvelle configuration donnée à la présence salésienne dans le pays. 

Par deux décrets du 9 juillet 2009, le père Chavez a décidé d'ériger canoniquement les nouvelles provinces du pays, réorganisant les cinq provinces existantes en deux circonscriptions juridiques, la première à Còrdoba, l'autre à Buenos Aires. 

A San Nicolás de los Arroyos, l'endroit même où la première œuvre salésienne de l'Amérique vit le jour, le recteur majeur des salésiens, a rencontré le 30 janvier plus de 450 jeunes du mouvement des jeunes salésiens argentins, auxquels il a rappelé que c'est « grâce à un groupe de jeunes que Don Bosco put poursuivre l'œuvre de l'Oratoire de Valdocco ». 

Le lendemain, le père Chavez a rencontré les salésiens du pays, parmi eux six évêques, insistant dans son intervention sur la figure du père Michel Rua qui, a-t-il souligné, « a garanti au charisme salésien la continuité et la stabilité dans le moment le plus difficile de la congrégation naissante, soit à la mort de son fondateur ». 

Puis, après un bref débat en liaison par satellite avec la basilique Marie-Auxiliatrice, le IXème successeur de Don Bosco s'est rendu à l'Institut salésien de Nicolás de los Arroyos, pour une rencontre avec la famille salésienne, « fruit de la vitalité et de la fécondité du charisme de Don Bosco », comme  il le soulignera aux 400 personnes présentes, rapporte l'agence ANS des salésiens.  

Au cours de la rencontre, le père Chavez a rappelé que « la réorganisation des provinces est un moment historique important, qui comporte des défis, et doit être vécu, pris en charge et partagé comme un évènement de famille ». 

La journée s'est terminée par la célébration de l'Eucharistie dans la cour de l'Institut salésien, et qui a vu la participation de nombreux fidèles.  

Plus de 1.200 personnes, arrivées des quatre coins d'Argentine, étaient présentes à la Messe. Au terme de l'évangile, ont été lus les décrets d'érection des deux nouvelles provinces et de leurs supérieurs. 

La province d'Argentine du nord comprend les anciennes provinces de Còrdoba et de Rosario. Elle a été dédiée au « bienheureux Artemide Zatti » (ARN) et sera dirigée par le père Manuel Eduardo Cayo. 

La province d'Argentine du sud (ARS)  unifie quant à elle les provinces de Buenos Aires, de Bahia Blanca et de La Plata. Elle porte le nom du « bienheureux Ceferino Namuncurá » et est dirigée par  le père Angel Fernandez Artime (Province sud).

Evoquant la réalité  sociale et culturelle du pays, et la comparant à celle que trouvèrent les premiers salésiens à leur arrivée (1875), le père Chavez a souligné « les nouvelles opportunités et nouveaux défis », qui se présentent à eux, affirmant qu'une « nouvelle phase de l'histoire salésienne » est en train de s'ouvrir et qu'aujourd'hui, plus que jamais « il y a besoin de salésiens qui sachent donner à la congrégation un développement des vocations, une expansion territoriale et une empreinte de sainteté ». 

Isabelle Cousturié