Arménie : le premier génocide du XXe siècle

Visite du patriarche arménien au Vatican

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 476 clics

Le pape François a reçu le patriarche de Cilicie des Arméniens, Nersès Bédros XIX Tarmouni, au Vatican, hier, 3 juin 2013. L’occasion de faire mémoire du génocide arménien.

Le patriarche était accompagné par une délégation d'Arméniens, dont la fille d’une famille ayant survécu au génocide, le "Medz Yeghern", « le grand mal », perpétré en 1915 par la Turquie de l'époque.

Le pape a écouté la femme, et en lui tenant les mains, a déclaré : « Le premier génocide du XXe siècle a été celui des Arméniens ». Des paroles très fermes, alors que le génocide du peuple arménien n'est pas reconnu par toutes les Nations, et pas encore par la Turquie d'aujourd'hui.

Le Parlement français l'a reconnu quant à lui le 29 janvier 2001 en adoptant une loi à article unique : "La France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915."

En tout, ce génocide a été reconnu officiellement par 21 Etats, ainsi que par des organisations internationales comme la Commission ONU pour les crimes de guerre, le Parlement européen et le Conseil œcuménique des Eglises.