Arménie : Visite du président Sargsyan au Vatican

Eduquer les jeunes aux valeurs fondamentales

| 1051 clics

ROME, lundi 12 décembre 2011 (ZENIT.org) – « Eduquer les nouvelles générations aux valeurs fondamentales », c’est une des priorité de l’Eglise et de la République d’Arménie souligne un communiqué issu à l’occasion de la visite du président arménien au Vatican ce lundi matin, 12 décembre ;

Le président Serge Sargsyan, a en effet été reçu au Vatican, ce lundi 12 décembre.  Le président a d’abord été reçu par Benoît XVI une quinzaine de minutes, avec une interprète, puis il a rencontré le cardinal Secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone.

Un communiqué du Saint-Siège publié à l’issue de cette visite souligne que « l’on s’est félicité des bons rapports bilatéraux » entre le Saint-Siège et la République d’Arménie.

Le communiqué insiste sur le patrimoine chrétien et l’importance de l’éducation : « On a souligné l’importance du patrimoine chrétien de la République d’Arménie et renouvelé l’engagement à éduquer les nouvelles générations aux valeurs fondamentales ».

« Les entretiens ont également porté sur le rôle de l’Eglise apostolique arménienne et de l’Eglise catholique dans la société, et de la contribution qu’elles offrent au bien commun », indique la même source.

L’Arménie est fière d’être le « premier état chrétien », grâce à l’oeuvre d’évangélisation de saint Grégoire l’Illuminateur (+ 325), dont la statue a été placée par Jean-Paul II dans une niche extérieure de la basilique Saint-Pierre.

«La conversion de l'Arménie, qui a eu lieu au début du IV siècle et qui est traditionnellement située en l'an 301, donna à vos ancêtres la conscience d'être le premier peuple officiellement chrétien, bien avant que le christianisme ne soit reconnu comme religion de l'empire romain», écrit Jean-Paul II dans sa Lettre apostolique – du 2 février 2001 - pour les 1700 ans du baptême du peuple arménien (n. 3).

La même année, et pour le même anniversaire, Jean-Paul II s’est rendu dans ce pays du Caucase (25-27 septembre 2001). Il s’est notamment recueilli au Mémorial du génocide arménien (1915-1916) de Tzitzernakaberd, à Erevan, le 26 septembre 2001.

Ce matin, le président arménien a offert à Benoît XVI une statuette représentant deux femmes ayant sauvé un précieux manuscrit chrétien pendant le génocide. Le pape a commenté ce symbole d’une « histoire très émouvante ».

Quant au président, qui a reçu la médaille du pontificat. Il a confié qu’il était « très reconnaissant » et que c’était pour lui « un jour mémorable ».

Anita S. Bourdin