Asie : Inhumation ou crémation des défunts ?

XVe Forum asiatique pour la liturgie sur rites funéraires et inculturation 

| 1530 clics

ROME, Vendredi 21 octobre 2011 (ZENIT.org) – Plus d’une soixantaine de spécialistes de la liturgie, évêques, prêtres, religieuses et laïcs, venus de Hong Kong, d'Indonésie, de Malaisie, des Philippines, de Singapour, de Taïwan et de Thaïlande, sont actuellement réunis en congrès, à Taipei, la capitale Taïwanaise, dans le cadre du XVème Forum asiatique pour la liturgie. Ils tentent de résoudre la question complexe des imbrications entre rites funéraires et inculturation.

Le Forum se déroule du 17 au 21 octobre sous le patronage de la Commission liturgique de la Conférence épiscopale régionale de Taïwan

Le premier Forum asiatique pour la liturgie s'est tenu en 1996 aux Philippines, un an après le congrès organisé par la Fédération des Conférences épiscopales d'Asie (FABC). Le thème abordé alors, touchait la diversité des liturgies asiatiques, rappelle l’agence d’information « Eglise d’Asie » (EDA).

Dans le domaine des rituels funéraires, les questions que pose l’inculturation sont particulièrement complexes. En première ligne des soucis récurrents des chrétiens se trouve la question du choix entre inhumation et crémation.

Les conclusions des congressistes sont particulièrement attendues, notamment après le débat qui a divisé les théologiens le mois dernier. En effet, des préoccupations étaient nées suite à la publication par la commission liturgique de Taïwan, des travaux préparatoires au Forum.

S’appuyant sur les publications dela Conférence épiscopale des Etats Unis et surtout le « Directoire sur la piété populaire et la liturgie », publié par le Saint-Siège en 2001, la commission taïwanaise avait réaffirmé que la dispersion des cendres des défunts dans la mer et sur la terre « n’était pas conforme au rite des funérailles catholiques ».

Source: http://eglasie.mepasie.org/