Assassinat du ministre Bhatti : les Eglises annoncent trois jours de deuil

| 1020 clics

 ROME, Jeudi 3 mars 2011 (ZENIT.org) - Après l'assassinat, le 2 mars au Pakistan, du ministre des minorités religieuses Shahbaz Bhatti, l'Eglise catholique et les Eglises protestantes du pays ont annoncé trois jours de deuil au cours desquels toutes les écoles et les instituts chrétiens seront fermés, a rapporté l'agence missionnaire Fides.

Catholique, le ministre pakistanais avait souhaité l'abrogation de la loi anti-blasphème en vigueur au Pakistan.

« Hier, après la diffusion de la nouvelle de l'assassinat, des manifestations spontanées ont eu lieu dans toutes les principales villes du Pakistan : Islamabad, Lahore, Karachi, Multan, Quetta », rapporte encore Fides. Des groupes de chrétiens sont descendus dans les rues en protestant contre « l'absence et l'inaction de l'Etat » face à un meurtre qui, comme le déclare une source locale de Fides, est « clairement motivé par la haine religieuse ».

Pour plus d'informations : www.fides.org