Assemblée jubilaire des évêques latins des régions arabes

La CELRA à Rome jusqu'au 20 septembre

Rome, (Zenit.org) | 397 clics

La nouvelle évangélisation est à l’ordre du jour de la Conférence des evêques latins dans les régions arabes (CELRA) qui tient son assemblée annuelle à Rome du 17 au 20 septembre, une édition jubilaire, annonce le patriarcat latin de Jérusalem.

Ils participeront à l’audience générale de demain, mercredi 18 septembre, ainsi qu’à une messe du pape en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, et ils seront reçus en audience par le pape François. 

Les thèmes abordés seront le 50e anniversaire du Concile Vatican II, le jubilé de la Conférence qui fête aussi ses 50 ans, et l’Année de la foi : nouvelle évangélisation, famille et charité active.

Au cours de « tables rondes », les évêques pourront évoquer la vie de leurs diocèses, y compris les bouleversements du Moyen-Orient, et les rapports des évêques délégués sur l’activité de leur secteur.

Un document sur les « Lignes de conduite dans le cas d’abus sexuels sur des mineurs de la part d’un clerc ou d’une personne consacrée », que le Saint-Siège a demandé à tous les évêques du monde, pourrait être définitivement approuvé.

Parmi les conférenciers invités, notons le cardinal R. Sarah, président du Conseil pontifical Cor Unum, le cardinal Peter K. Turkson, président de « Justice et Paix », Mgr Vincenzo Paglia, président du Conseil pour la famille.

Pour les membres du Patriarcat latin de Jérusalem, une rencontre est aussi prévenue avec les prêtres qui travaillent ou étudient à Rome : Mgr Aldo Tolotto, Mgr Khaled Akasheh, P. Fares Hattar, P. Aktham Hijazin, P. Yaacoub Rafidi, et également  Mgr Ilario Antoniazzi, archevêque de Tunis, actuellement en session avec les nouveaux évêques à Rome, ainsi que le Missionnaire du Patriarcat Fidei donum au Gabon, P. Alberto Maria Garau.

Jubilé de la CELRA

La Conférence des évêques latins dans les régions arabes est une conférence épiscopale de l’Eglise catholique destinée à favoriser la collégialité et la communion entre les Eglises locales du monde arabe (à l’exclusion de l’Afrique du Nord qui dispose d’un Conseil distinct) dans le cadre de l’application de la réforme conciliaire. Elle est présidée par le Patriarche latin de Jérusalem et les catholiques latins de 17 Etats y sont représentés.

La CELRA a été créée en octobre 1963, il y a cinquante ans, en pleine deuxième session du Concile Vatican II. Les évêques latins du Moyen-Orient, à l’initiative du Patriarche de Jérusalem d’alors, S.B. Albert Gori, et son conseiller conciliaire, le P. Pierre Médebielle, scj, se rencontrèrent pour créer entre eux une structure d’unité et de coordination, qui deviendra bientôt la CELRA reconnue officiellement par le Saint-Siège.

La CELRA compte 14 membres, et les évêques émérites peuvent y participer s’ils le veulent. Mais PJerzy Krajofm, vicaire patriarcal latin pour Chypre, à peine relevé sa charge, ne pourra pas venir. Le P. Georges Abou Khazen OFM, Administrateur apostolique du vicariat apostolique d’Alep, n’a pu quant à lui quitter la ville du nord de la Syrie, isolée depuis des mois par un siège mené par les milices de l’opposition armée.

Les participants représentent :

- le patriarcat latin de Jérusalem (Israël - Palestine - Jordanie - Chypre)

- l'archidiocèse de Baghdad des Latins (Irak)
- le diocèse de Djibouti (Djibouti)

- le diocèse de Mogadiscio (Somalie)

- le vicariat apostolique de Beyrouth (Liban)

- le vicariat apostolique d'Alexandrie (Egypte)

- le vicariat apostolique d'Alep (Syrie, le P. Georges Abou Khazen OFM, absent, comme indiqué ci-dessus)

- le vicariat apostolique de l'Arabie méridionale (Emirats Arabes Unis - Oman - Yémen)

- le vicariat apostolique de l'Arabie septentrionnale (Arabie Saoudite - Bahreïn - Koweït - Qatar) .