Attaque criminelle dans une paroisse du Mexique

Communiqué de l’archidiocèse de Xalapa

| 1792 clics

ROME, Mercredi 5 mai 2010 (ZENIT.org) - L'archidiocèse de Xalapa, dans l'Etat mexicain de Veracruz déplore l'attaque criminelle survenue la semaine dernière à l'intérieur de la paroisse du Saint-Esprit, qui a fait un mort et un blessé grave.

Dans un communiqué daté du 30 avril, le directeur du Bureau des communications sociales de l'archidiocèse de Xalapa, le père José Juan Sánchez Jácome, informe que « le 27 avril, vers 17h15, l'église paroissiale du Saint-Esprit [...] a été déshonorée par un acte criminel durant lequel est mort le sacristain de la paroisse Florentino Carmona Mendez et a été blessé Gabriel Flores Vázquez ».

« Tout semble indiquer que Gabriel Flores Vázquez, un jeune homme de 30 ans, n'avait aucun lien avec la paroisse, considérant l'adresse de son domicile, mais qu'il se trouvait là au moment de l'attaque dont il est sorti grièvement blessé au corps et à la tête, ses blessures nécessitant une hospitalisation immédiate », révèle le communiqué.

« Quant à Florentino Carmona Méndez, âgé de 67 ans, il est mort le jour même vers 22h00 des suites de ses blessures. L'agresseur ou les agresseurs n'ont pas été identifiés ».

« Le corps de Florentino Carmona a été veillé à la paroisse, et le 19 avril, à 8h00, une messe a été célébrée pour demander au Seigneur de le recevoir dans son glorieux royaume et pour le supplier de renforcer spirituellement ses proches et ses amis ».

L'archidiocèse a dit qu'il avait confiance en « les autorités policières et ministérielles qui sont en train d'enquêter sur cette affaire déplorable » et qu'il souhaite que « les faits soient vite éclaircis ».

Dans son communiqué, l'archidiocèse fait aussi part de son « affection » et de sa « solidarité » au père Luis Acosta Méndez, curé de l'Église du Saint-Esprit, de même qu'à toute la communauté paroissiale devant ce fait qui fait la consternation de tous.

Il exprime aussi sa solidarité à la famille de Florentino Carmona Méndez et demande au seigneur la guérison de Gabriel Flores Vázquez ».

« Les familles des victimes et la communauté paroissiale du Saint-Esprit, avec son pasteur à sa tête, remercient de leur mobilisation immédiate les autorités civiles et municipale, la croix Rouge, la sécurité sociale et le centre de spécialités médicales », conclut le communiqué.