Attentats en Norvège : le pape invite à fuir les logiques du mal

| 1675 clics

ROME, Dimanche 24 juillet 2011 (ZENIT.org) – Benoît XVI a fait part de sa « douleur profonde » au lendemain du double attentat qui a endeuillé la Norvège, le 22 juillet dernier. Lors de la prière de l’Angélus, prononcée ce dimanche de sa résidence de Castel Gandolfo, le pape a invité à fuir « les logiques du mal ». 

« Malheureusement, nous apprenons encore une fois des nouvelles de mort et de violence », a affirmé le pape en évoquant l’attentat qui a visé le centre d’Oslo et l’île d’Utoeya où plus de 700 jeunes du Parti travailliste norvégien étaient réunis pour un camp d’été. Un dernier bilan provisoire fait état de plus de 90 morts. 

« Nous éprouvons tous une douleur profonde pour les graves attentats terroristes », a affirmé le pape en assurant de sa prière pour les victimes, les blessés et leurs proches. 

« Je voudrais encore répéter à tous cet appel pressant à abandonner pour toujours le chemin de la haine et à fuir les logiques du mal », a-t-il insisté. 

La veille, samedi 23 juillet, le pape avait adressé par l’intermédiaire de son secrétaire d’Etat le cardinal Tarcisio Bertone, un message de condoléances et de solidarité au roi Harald V de Norvège. 

Le pape y évoquait aussi la « violence insensée des attentats ». Tout en faisant part de sa « profonde tristesse », Benoît XVI invitait les Norvégiens « à rester spirituellement unis dans la ferme intention de repousser les voies de la haine et du conflit » et à renoncer à toute crainte « pour construire un avenir de respect réciproque, de solidarité et de liberté pour les générations futures ».

Marine Soreau