Au monde de la santé : soyez des "bons samaritains" !

Exhortation du pape François

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1073 clics

Le pape François exhorte les personnes impliquées dans le monde de la santé à être « des bons samaritains ».

Lors de son premier angélus à Castelgandolfo, ce dimanche 14 juillet 2013, le pape François a en effet commenté l’Evangile du bon samaritain, qui « imite la miséricorde de Dieu, la miséricorde envers celui qui a besoin ».

Sur le modèle du bon samaritain, le pape a cité l’exemple de saint Camille de Lellis, fondateur des camilliens, « saint patron des malades » et des personnes travaillant dans le monde de la santé, fêté le 14 juillet.

« Je salue avec grande affection tous les fils et filles spirituels de saint Camille, qui vivent son charisme de charité au contact quotidien avec les malades », a-t-il déclaré.

Il les a exhortés : « Soyez comme lui, des bons samaritains ! Et je souhaite aussi aux médecins, aux infirmiers, et à ceux qui travaillent dans les hôpitaux et dans les maisons de santé, d’être animés par le même esprit ».

Etre des bons samaritains, a-t-il expliqué dans sa méditation, c'est « prendre soin » de l'autre, avoir un « cœur bon et généreux », et « mettre en pratique la volonté de Dieu, qui veut la miséricorde plus que les sacrifices ».

Le pape a également rappelé le quatrième centenaire de la mort de saint Camille de Lellis, dans un an (1550-1614) : pour marquer l'évènement, l'Ordre des Camilliens lance une année jubilaire qui a commencé officiellement aujourd’hui (cf. Zenit du 3 juillet 2013).

A la fin de l’angélus, le pape a béni de nombreuses personnes handicapées et des enfants, sous les applaudissements et les ovations. Puis il rentré au Vatican après le déjeuner.

C’était le deuxième voyage du pape François à Castelgandolfo, après sa rencontre privée avec Benoît XVI, le 23 mars dernier. Il y retournera le 15 août, et y célèbrera une messe pour la fête de l’assomption.