Aucune lettre envoyée au pape concernant la démission de Mgr Fisichella

Déclaration du porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi

| 3232 clics


ROME, Lundi 22 Février 2010 (ZENIT.org) - Ni Benoît XVI, ni le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat, n'ont reçu de déclaration signée de certains membres de l'Académie pontificale pour la vie, demandant la démission de leur président, Mgr Rino Fisichella. 

C'est ce qu'a souligné Radio Vatican en rapportant la réponse donnée par le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, à certains journalistes.  

Selon certains organes de presse, ce document (dans lequel le père Michel Schooyans apparaîtrait parmi les signataires) diffusé au terme de la récente assemblée plénière de l'Académie pontificale pour la vie (11-13 février) demanderait la démission de Mgr Fisichella de sa charge.  

Le père Lombardi a fait noter que le père Michel Schooyans n'était pas présent à la récente assemblée plénière de l'Académie pontificale pour la vie, qui aurait été le lieu naturel pour aborder le sujet.  

La polémique serait née d'un article de Mgr Fisichella, publié le 15 mars 2009 par L'Osservatore Romano, concernant le cas d'avortement de l'enfant brésilienne à Recife. Elle portait des jumeaux, fruits de violences répétées de son beau-père. 

L'affaire avait immédiatement enflammé l'opinion publique, non seulement au Brésil mais aussi en France, après la condamnation du double avortement par l'archevêque d'Olinda et Recife, Mgr José Cardoso Sobrinho. 

Dans son article - qui a provoqué de nombreuses protestations - Mgr Fisichella avait jugé inappropriée la décision de l'archevêque d'Olinda et Recife d'annoncer publiquement l'excommunication - « un fait - avait observé Mgr Fisichella - qui s'actualise de manière automatique » - des personnes impliquées, parce que cela empêche de montrer le visage maternel de l'Eglise. 

Par la suite, la Congrégation pour la doctrine de la foi avait été contrainte d'intervenir sur la question en publiant une ‘clarification' publiée le 11 juillet 2009 dans l'édition italienne de L'Osservatore Romano.