Audience générale : L’option pour les pauvres, « devoir des gouvernants »

| 1003 clics

ROME, Mardi 6 décembre 2005 (ZENIT.org) – L’option pour les pauvres, est, aujourd’hui comme hier, un devoir pour qui gouverne un Etat », a déclaré le pape Benoît XVI au cours de sa catéchèse sur le Psaume 137, lors de l’audience générale de ce mercredi.



Le pape a en effet poursuivi sa catéchèse liturgique sur les psaumes et les cantiques des vêpres.

En français, le pape expliquait : « Le Psaume 137 fait résonner le chant d’action de grâce que le Psalmiste adresse au Seigneur, louant la présence vivante et active de Dieu, qui l’a écouté au jour de la détresse, ainsi que sa fidélité et sa miséricorde ».

« Cette louange est aussi celle des peuples de la terre et des responsables des nations; elle révèle les chemins du Seigneur: Dieu prend la défense des faibles, des victimes, de ceux qui sont à la dernière place », insistait le pape.

« Avec le Psalmiste, faisait observer le pape, nous sommes aussi invités à regarder avec confiance vers l’avenir, sûrs que les mains du Seigneur ne nous lâcheront pas, même dans les épreuves.