Audience : Saint Paul parle de l’Eglise comme « Corps du Christ »

Catéchèse du mercredi

| 1589 clics

ROME, Mercredi 15 octobre 2008 (ZENIT.org) -Saint Paul parle de l'Eglise comme « Ecclesia », comme « Corps du Christ », mais aussi comme « le champ de Dieu, la maison de Dieu, ... le temple de Dieu », explique Benoît XVI.

Le pape a tenu l'audience et la catéchèse du mercredi ce matin sur le parvis de la basilique Saint-Pierre, inondée de soleil, en présence de quelque 25.000 participants de plusieurs continents.

Benoît XVI a poursuivi ses catéchèses sur saint Paul, dans le cadre de l'année à lui dédiée, en considérant « la façon dont saint Paul envisage le mystère de l'Église, fondée sur le Christ et sur la parole qui l'annonce ».

Il souligne l'emploi du mot grec « ecclesia » - église en français - et son sens de « rassemblement convoqué » en disant : « Si la réalité de l'Église existait déjà avant la conversion de l'Apôtre, c'est sous sa plume que le mot ‘ekklesia' fait son apparition. Préféré au terme de ‘synagogue', il évoque non seulement l'idée de rassemblement, mais aussi celle d'une convocation adressée par un autre, par le Seigneur ».

Plus encore, le pape rappelle que « c'est à  saint Paul » que l'on doit « le concept de ‘Corps du Christ', désignant l'identification mystique entre le Christ et tous ceux qui vivent ‘en lui'. »

Mais cette image ne s'oppose pas à la conception de l'Eglise comme institution, au contraire, elle l'éclaire. Benoît XVI a en effet fait observer que « c'est à travers cette image que nous percevons la dimension « institutionnelle » de l'Église ».

Et d'expliquer que « les fidèles et tous ceux qui exercent un ministère doivent être en lien avec ceux qui sont qualifiés de « présidents », en tant que responsables des communautés. Paul rend ainsi justice à la fois à la diversité présente à l'intérieur du corps ecclésial et à la structure qui la prémunit contre le risque du désordre et de la désagrégation ».

« Enfin, a ajouté le pape en citant d'autres expressions, Paul prend soin d'affirmer fortement que l'Église appartient à Dieu seul : elle est « le champ de Dieu, la maison de Dieu, ... le temple de Dieu » (cf. 1 Co 3, 9.16). Cette dernière dénomination mérite d'être soulignée : elle transpose les caractéristiques du lieu sacré, habité par la présence divine, à la réalité d'une communauté humaine de foi ».

Le pape a également salué les pèlerins francophones venus de France métropolitaine, de l'Île de la Réunion et du Canada.

« Que votre prière auprès de la tombe des apôtres Pierre et Paul affermisse votre amour de l'Église, Corps du Christ. Bon pèlerinage à tous ! », a dit Benoît XVI.